PSG : Un mélange de Paris et d'Espagne, le bon cocktail d'Emery

PSG : Un mélange de Paris et d'Espagne, le bon cocktail d'Emery

Photo Icon Sport

Sous les ordres d’Unai Emery, le Paris Saint-Germain est en train de changer de visage. Et l’ancien président parisien Francis Graille n’a pas manqué de le souligner.

Les débuts d’Unai Emery à la tête du Paris Saint-Germain sont parfaits. Même si ce ne sont que des matchs amicaux, le club de la capitale sort de sa préparation estivale avec un ratio plus que positif avec quatre victoires en quatre matchs et un succès dans l’International Champions Cup. Une bonne nouvelle avant d’entamer les choses sérieuses le week-end prochain lors du Trophée des Champions face à l’OL. Et un premier indice sur la patte Unai Emery d'après Francis Graille.

« 10 buts marqués, 2 encaissés face à l’Inter, le Real et Leicester... C’est fort, surtout face à des équipes au même niveau de préparation. Ce ne sont pas que des victoires de prestige. Et puis il y a des petites surprises comme Ikoné, un joueur qui peut faire réfléchir le staff. Ce serait une récompense pour la formation qui est l’une des meilleures. Maintenant, on se souvient d’Augustin, qu’on a beaucoup vu en pré-saison l’année dernière et peu ensuite. L’équipe n’est pas encore en place, des joueurs arrivent encore. Les déclarations des joueurs sont rassurantes. Avec Unai Emery, on va peut-être avoir un petit supplément d’âme en plus. On va vers une hispanisation du PSG. Le Real et le Barça ont toujours été vus comme des modèles à Paris. Peut-être qu’on va vers une stratégie comme le Barça qui forme des joueurs. On veut peut-être des joueurs qui incarnent le PSG. Cela inclut des Verratti, Marquinhos ou Rabiot », a avoué, sur les ondes de France Info, l'ancien président du club de la capitale française, qui estime donc que le PSG va faire valoir son identité de jeu francilienne avec Unai Emery.