PSG : Un lofteur s'en va par la petite porte, ce n'est pas Icardi

PSG : Un lofteur s'en va par la petite porte, ce n'est pas Icardi

Icon Sport

Même après la fin du mercato estival dans les grands championnats européens, le PSG continue de dégraisser son effectif. La dernière victime en date de ce grand ménage se nomme Rafinha, même s'il ne va pas s'éloigner des propriétaires du club parisien.

A son arrivée au PSG, Luis Campos avait annoncé la couleur. Aucun joueur inutile ne restera au sein du vestiaire parisien et il tient ses engagements. Layvin Kurzawa, Julian Draxler, Thilo Kehrer ou encore Idrissa Gana Gueye l'ont appris à leur dépens cet été. En ce début septembre, un autre vestige de l'ère Leonardo s'en va. Un transfert de l'été 2020 qui avait montré de bonnes choses avant de disparaître des radars sous Mauricio Pochettino. Non, ce n'est pas Mauro Icardi, en tout cas pas encore. Il s'agit plutôt d'un énième milieu de terrain. 

Rafinha s'engage à Al-Arabi, club de la famille Al Thani

Ce joueur c'est le Brésilien Rafinha. Prêté la saison passée à la Real Sociedad, il était destiné à y partir définitivement pendant ce mercato estival. Néanmoins, le club basque n'a jamais su trouver les fonds nécessaires pour payer son transfert et surtout son salaire.  Après le 1er septembre, il ne restait plus beaucoup d'alternatives pour le frère de Thiago Alcantara. Toutefois, le club qatari d'Al-Arabi s'est manifesté et le PSG n'a pas bloqué Rafinha.

Le club parisien a libéré le joueur de son contrat, ce qui a pu lui permettre de s'engager avec la formation basée à Doha. Rafinha a officialisé la chose dans les dernières heures sur ses réseaux sociaux personnels. Arrivé libre, il s'est engagé pour deux ans dans une formation sans grande star. Toutefois, il va y retrouver un nom familier au PSG, si l'on peut dire, puisque le club appartient au Sheikh Tamim Bin Fahad Al Thani. Il s'agit du fils du propriétaire du club parisien. C'est donc en terrain connu que Rafinha va tenter de relancer sa carrière dans le Golfe.