PSG : Un échange Eriksen-Paredes, les impôts entrent en piste

PSG : Un échange Eriksen-Paredes, les impôts entrent en piste

Photo Icon Sport

Le PSG et l'Inter Milan pourraient conclure un échange entre Eriksen et Paredes, les impôts entrent dans la danse.

Depuis qu'on sait que Mauricio Pochettino va devenir le nouvel entraîneur du Paris Saint-Germain, les rumeurs envoyant Christian Eriksen vers la capitale deviennent de plus en plus crédibles. Fan du joueur qu'il a côtoyé pendant plusieurs saisons à Tottenham, l'Argentin rêve de voir le meneur de jeu sous les couleurs parisiennes. Pour ce faire, le technicien est même prêt à sacrifier Leandro Paredes, qui est courtisé par l'Inter Milan. Il est donc tout à fait logique de voir apparaître les premières rumeurs d'un échange entre les deux milieux de terrain. Mais pour la presse italienne, la spécificité de ce dossier est qu'il s'agirait d'un échange de prêts, et non pas de transferts définitifs. La Gazetta Dello Sport explique très bien les raisons de ce choix qui aura des implications fiscales importantes.

« Eriksen bénéficie de la réduction d’impôt de ceux qui s’engagent à établir leur résidence fiscale en Italie pendant au moins deux ans. S’il partait maintenant, l’Inter perdrait donc ces avantages et les impôts sur les salaires seraient doublés (il passerait de 10M€ à 15M€ de salaire brut par an). C’est pourquoi l’idée de le céder uniquement en prêt est bonne pour Marotta, car s’il revenait en juin, il ne perdrait pas l’année fiscale italienne. Dans tous les cas, Paredes demanderait également une réduction d’impôt, étant donné qu’il est absent d’Italie depuis plus de trois ans. Il a également droit à cet avantage fiscal » écrit le journal sportif italien. Dans une période où les clubs connaissent tous des difficultés financières, la moindre économie est bonne à prendre. Compte tenu de l'excellente relation entre le PSG et l'Inter Milan, l'échange Eriksen-Paredes a donc de grandes chances de se réaliser.