PSG : Tuchel, Paredes, cette histoire vraiment pas nette

PSG : Tuchel, Paredes, cette histoire vraiment pas nette

Photo Icon Sport

Privé de Verratti et de Thiago Silva pour le match entre le PSG et Dortmund la semaine dernière, Thomas Tuchel a fait confiance à Leandro Paredes au milieu de terrain au côté d’Idrissa Gueye.

Peu utilisé lors des semaines précédentes, l’international argentin du Paris Saint-Germain a livré une bonne prestation dans un Parc des Princes à huis clos total contre le Borussia Dortmund. Mais globalement, l’ancien joueur du Zénith Saint-Pétersbourg et de l’AS Roma est une énigme à Paris, notamment en raison du prix délirant de son transfert, à savoir 45 ME. Sur son compte YouTube, l’insider Romain Molina a lâché quelques révélations très étonnantes sur l’arrivée de Leandro Paredes, négociée à l’époque par Antero Henrique, mais également sur certaines luttes de pouvoir toujours présentes à l’heure actuelle au PSG. Selon le journaliste, Thomas Tuchel a notamment été contraint et forcé de titulariser Leandro Paredes face au Borussia Dortmund, bien que l’Allemand aurait préféré Tanguy Kouassi…

« Le transfert de Paredes au PSG ? Evidemment, il a été surpayé, mais ce n’est pas la faute du joueur. Sur ce deal-là, Antero Henrique, il a donné à manger aux copains. Même les gens du PSG étaient choqués par les commissions d’agents, avec des mandats dans tous les sens. Les Russes n’en demandaient pas tant. Tuchel avait validé le profil de Paredes. Mais ce n’était pas son premier choix, il voulait plutôt Gueye. Mais vu que Tuchel faisait la guerre avec Henrique, il a essayé de le mettre de côté. Il a tout fait pour ne pas mettre Paredes dans les meilleures conditions. Par exemple, il ne voulait pas le faire jouer contre Dortmund. Il voulait mettre Kouassi. Mais des gens du PSG ont forcé pour qu’il mette Paredes. Bref, ce n’est pas l’amour fou entre Tuchel et Paredes. Le joueur a payé les pots cassés de la relation désastreuse qu’il y avait entre Tuchel et Henrique… » a lancé Romain Molina dans des propos rapportés par FootRadio.com. Un scandale qui, s’il se confirme dans les prochaines semaines, confirme que l'organisation avec Tuchel et Henrique n'était plus tenable.