PSG : Tous virés ? Le Qatar va vite dévoiler son plan !

PSG : Tous virés ? Le Qatar va vite dévoiler son plan !

Icon Sport

Mauricio Pochettino n'est pas apparu très stressé ce samedi face à la presse, même si son avenir au PSG est mal engagé. Doha devrait faire une annonce avant la fin de la saison 2021-2022 et l'Argentin pourrait ne pas être seul à prendre la porte contre un chèque.

Tout comme dans le dossier Kylian Mbappé, le mystère absolu plane concernant le futur entraîneur du Paris Saint-Germain, preuve que si les rumeurs sont nombreuses autour de ces deux dossiers, le club parisien travaille dans la discrétion absolue. Cependant, le temps passe, et comme le choix de celui qui sera sur le banc du PSG peut influer dans la décision finale de Mbappé, du côté du Doha on souhaite que l’heureux élu soit dévoilé avant même la fin de la saison. Seule information tangible, Mauricio Pochettino va s’ajouter à la liste des techniciens limogés rapidement par Nasser Al-Khelaifi après un échec en Ligue des champions, seul Thomas Tuchel ayant échappé à cette tendance, le coach allemand étant lui viré à Noël après avoir défié publiquement plusieurs fois Leonardo. Si ce dernier a contribué au choix de Mauricio Pochettino, son avenir incertain à Paris fait qu’il sera probablement moins impliqué dans le successeur de ce dernier. Un successeur dont le nom sera rapidement dévoilé confirme Le Parisien.

Retouche ou révolution, le Qatar s'interroge 

Que ce soit un jeune entraîneur en devenir, ce qui est évoqué, ou bien Zinedine Zidane, priorité numéro 1 du cheikh Tamim ben Hamad Al Thani, le Paris Saint-Germain a prévu de ne pas attendre que la saison de Ligue 1 soit terminée pour faire une annonce officielle. Et cette annonce pourrait être synonyme d’une énorme révolution, pas seulement sur le banc de touche. « C’est tout l’organigramme du club qui est sujet à réflexion depuis le 9 mars et l’élimination en 8e de finale contre le Real. Doha n’a pas tranché définitivement et rien ne sera dévoilé avant l’obtention mathématique du titre de champion », précise le quotidien francilien, qui confirme que Mauricio Pochettino pourrait bien ne pas être le seul à prendre un carton rouge. Du côté du Qatar, on a bien vu que les supporters les plus ardents du PSG étaient scandalisés par le comportement général de ceux qui dirigent au quotidien le leader de Ligue 1, le Collectif Ultra Paris ayant même demandé la tête de Nasser Al-Khelaifi.

Et c'est peu dire que le comportement du président du Paris Saint-Germain après l'élimination à Santiago-Bernabeu n'a pas du tout été du goût de Doha, cela même si l'Emir et Nasser Al-Khelaifi sont très proches, le Qatar n'aimant pas que le PSG donne une telle image dans le monde. Si NAK est tout de même le dirigeant le moins menacé, Paris pourrait bien s'offrir un gros ménage dans les semaines qui viennent en espérant que cela pourra contribuer à ramener un peu de calme la saison prochaine autour de l'équipe de Lionel Messi, Neymar...et pourquoi pas Kylian Mbappé.