PSG : Sifflé et critiqué, Messi ne méritait pas ça

PSG : Sifflé et critiqué, Messi ne méritait pas ça

Loin de son meilleur niveau, Lionel Messi a déçu les observateurs et supporters du Paris Saint-Germain qui ne l’ont pas épargné. Mais au vu de ses performances, l’attaquant argentin ne méritait pas un tel traitement pour sa première saison dans la capitale française.

Il y a encore quelques mois, Lionel Messi était loin d’imaginer la saison qu’il s’apprêtait à vire. L’attaquant pensait prolonger son contrat au FC Barcelone, avant la mauvaise nouvelle annoncée par le président Joan Laporta lors d’une réunion. Résultat, l’Argentin a dû quitter précipitamment le Barça pour rejoindre le Paris Saint-Germain où beaucoup l’attendaient au tournant. D’où le traitement infligé ces derniers mois.

La stat qui gêne ses détracteurs

On peut dire que Lionel Messi n’a pas été épargné par les critiques, ni par les sifflets du Parc des Princes après l’élimination face au Real Madrid en Ligue des Champions. Il est vrai que le sextuple Ballon d’Or n’a pas répondu aux attentes de ceux qui espéraient revoir le joueur encore décisif au Barça la saison dernière. En difficulté physiquement, l’international argentin, vainqueur de la Copa América l’été dernier, a énormément peiné en Ligue 1. Ce qui explique en partie ses quatre petits buts inscrits en championnat. Mais Lionel Messi méritait-il vraiment toutes ces critiques ? Sa saison est-elle si mauvaise ? Il est possible de nuancer les commentaires à son sujet.

Sans parler des circonstances atténuantes comme l’adaptation après un premier transfert, ou à une nouvelle ville avec sa famille, la Pulga n’a pas été chanceuse avec les huit montants touchés cette saison. Avec un peu plus de réussite, sa stat de buts, celle qui obsède ses détracteurs, n’aurait pas été la même. A noter aussi que Lionel Messi compte 13 passes décisives en Ligue 1, ce qui fait de lui l’actuel deuxième meilleur passeur du championnat derrière Kylian Mbappé (14), avec qu’il est devenu plus complice ces dernières semaines. Finalement, l’auteur du (superbe) but du titre face à Lens (1-1) aura lancé sa saison trop tardivement.