PSG : Sergio Ramos le maillon faible, Luis Campos s'active

PSG : Sergio Ramos le maillon faible, Luis Campos s'active

Icon Sport

Le PSG œuvre en cette fin de mercato pour recruter un défenseur central, avec Milan Skriniar comme priorité absolue. Le club parisien espère faire entendre raison à l'Inter sur le plan financier. Une opération nécessaire car Sergio Ramos commence à inquiéter.

Le PSG a réalisé 90% de son mercato idéal. Il ne lui manque plus beaucoup de renforts pour être serein. Un milieu de terrain, attendu en la personne de Fabian Ruiz voire de Carlos Soler. Mais, surtout un défenseur central, grosse source de tension en interne. Il faut dire que le club parisien fait plus que patauger depuis début juillet sur le sujet. Milan Skriniar est ardemment convoité mais l'Inter Milan n'est pas prête à offrir son défenseur slovaque aussi facilement. Les Nerazzuri réclament toujours leurs 70 millions d'euros pour le vendre alors que le PSG ne compte pas dépasser les 55 millions dans l'opération.

Disasi c'est fini ! Seul Skriniar peut mettre Ramos sur le banc

Le PSG ne lâche toutefois pas l'affaire, essayant de trouver le bon compromis pour le club lombard. Ajouter des bonus, quelques millions par-ci par là, inclure un joueur parisien dans le transfert. Rien n'y fait pour le moment alors que le PSG ne veut pas sortir des clous du fair-play financier et surpayer des joueurs comme avant. Un entêtement qui peut étonner alors que le club parisien possède déjà Presnel Kimpembe, Marquinhos ou encore Sergio Ramos. Mais, cela ne suffit pas surtout concernant l'Espagnol. 

En effet, comme le révèle le journal Le Parisien, Sergio Ramos n'offre plus les garanties nécessaires sur le terrain. Au sein du club parisien, on doute de plus en plus du niveau de l'ex-taulier du Real Madrid et son début de saison ne plaide pas pour lui. Ces prestations n'ont pas été impériales. Skriniar viendrait comme un sérieux concurrent interne pour l'Espagnol d'autant que le Slovaque maîtrise la défense à trois. Le quotidien francilien ajoute que la piste Axel Disasi n'est pas confirmée en interne quand d'autres comme Hadrien Grenier l'excluent des possibilités. A Antero Henrique, désigné responsable des négociations avec l'Inter, de trouver la solution pour éviter au PSG de payer les manques de Sergio Ramos dans les grands rendez-vous européens à venir.