PSG : Sergio Ramos et Pochettino, ça vire à l'embrouille

PSG : Sergio Ramos et Pochettino, ça vire à l'embrouille

Icon Sport

Trois mois après sa signature au PSG, Sergio Ramos n’a toujours pas disputé le moindre match sous ses nouvelles couleurs.

Sergio Ramos à Paris, cela commence doucement mais surement à tourner au fiasco. Et pour cause, l’ancien capitaine du Real Madrid n’a toujours pas disputé le moindre match avec le PSG. Déjà abonné à l’infirmerie, l’international espagnol doit composer avec des douleurs musculaires permanentes, ce qui retarde sans cesse son retour à la compétition. En attendant, la défense Marquinhos-Kimpembe enchaîne les matchs et logiquement, plus les semaines passent, plus il sera difficile pour Sergio Ramos de gagner une place de titulaire quand il reviendra. Dans une interview accordée à Movistar durant cette trêve internationale, Mauricio Pochettino a d’ailleurs collé un bon coup de pression à Sergio Ramos.

« Peut-être que la réalité de Sergio Ramos est différente de celle de 2014, ou celle de Messi et Neymar. Ces footballeurs sont de grands champions mais ils doivent s'habituer à la réalité. Nous avons tous en tête qu'ils ont été les meilleurs, mais ils doivent être à leur niveau. S'ils récupèrent cette étiquette, bien sûr, nous pouvons accomplir n'importe quoi. Mais le combat commence pour trouver la meilleure version de chacun. L'orchestre doit être juste » a lancé Mauricio Pochettino, qui savoure très certainement le rôle de leader que Sergio Ramos doit occuper dans le vestiaire, mais qui aimerait aussi pouvoir utiliser l’ancien capitaine du Real Madrid sur le terrain. Au cours de cet entretien avec la chaîne de télévision espagnole, Mauricio Pochettino a aussi brièvement évoqué son trio de stars composé de Lionel Messi, Neymar et Kylian Mbappé.

Pochettino évoque son trio de stars en attaque

« Ce qu'ils apprécient le plus, c'est la spontanéité. Ils ne cherchent pas un référent, ils recherchent le naturel. Que vous puissiez établir une relation de confiance dans laquelle vous vous sentez libre de lui dire ce que vous en pensez et vice versa. L'entraîneur doit rechercher cette complicité avec le joueur et ne pas le tromper. Ensuite, dans le vestiaire, les privilèges sont accordés par la nature de l'autre. Ce sont de grands noms, mais la performance collective est celle qui vous donnera la possibilité de gagner » a lancé Mauricio Pochettino, qui sera très attendu après la trêve internationale alors que son équipe du Paris Saint-Germain s’est inclinée à la surprise générale face au Stade Rennais dimanche après-midi au Roazhon Park. La première défaite de la saison du PSG, qui était l'ultime équipe invaincue en Ligue 1 puisque Marseille avait perdu le week-end précédent contre Lens.