PSG : Sans le chèque en blanc du Qatar, Leonardo fait moins le malin

PSG : Sans le chèque en blanc du Qatar, Leonardo fait moins le malin

Photo Icon Sport

Contraint de renforcer plusieurs postes, le directeur sportif du Paris Saint-Germain Leonardo bénéficie d’une enveloppe limitée. L’occasion de vérifier les compétences du dirigeant sur le marché des transferts.

C’est un véritable chantier qui attend Leonardo cet été. Après le transfert définitif de l’attaquant Mauro Icardi pour 50 M€, le directeur sportif du Paris Saint-Germain devra composer avec une marge de manœuvre réduite pour son recrutement. On parle d’un budget mercato à 70 M€ pour le club de la capitale, qui doit compenser les départs du défenseur central Thiago Silva, du latéral droit Thomas Meunier et de l’avant-centre Edinson Cavani. Rien à voir avec les conditions royales dont le dirigeant brésilien bénéficiait à son arrivée dans le projet qatari. C’est pourquoi Sébastien Tarrago l’attend au tournant.

« 70 millions pour recruter. Je veux bien qu’une crise soit passée par là mais je ne vois pas le PSG se positionner sur cinq joueurs, dont il a besoin, avec cette somme-là, a commenté le journaliste dans des propos relayés par Footradio. Si cette somme de 70 M€ est avérée, il sera très délicat de trouver des recrues de qualité. Immense respect pour ce que réalise Leonardo mais on ne peut pas occulter le fait que lorsqu’il est arrivé en 2011 au PSG, il faisait ce qu’il voulait avec des millions et des millions. Il y avait tout à faire. Vous remplaciez Gameiro par Ibrahimovic. Aujourd’hui, c’est plus dur. »

Le conseil de Tarrago à Leonardo

« L’été dernier, son retour a été très positif. Il y avait quand même le feuilleton Neymar à gérer, a rappelé notre confrère. Là, c’est une autre histoire, il faut qu’il trouve de bonnes affaires. Ce serait bien qu’il agrandisse son champ d’action et qu’il ne soit pas concentré uniquement sur le marché italien. » Il est vrai que les pistes de Leonardo se situent souvent de l’autre côté des Alpes, à l’image du milieu de la Lazio Rome Sergej Milinkovic-Savic.