PSG : Rabiot fait disjoncter Al-Khelaïfi, ça va barder

PSG : Rabiot fait disjoncter Al-Khelaïfi, ça va barder

Photo Icon Sport

Aux abris, Nasser Al-Khelaïfi s'attaque au dossier Adrien Rabiot, qui semble l'agacer au plus haut point. 

Voilà un an que le PSG tente de prolonger Adrien Rabiot, sans résultat. Conséquence, le milieu de terrain arrive en fin de contrat au mois de juin 2019, ce qui rend Paris friable à ce sujet. Et le joueur, désormais en position de force, en profite pleinement en discutant avec d’autres clubs pour voir combien ces derniers seraient prêts à lui offrir. En plus de cela, l’international français s’est mis beaucoup de monde à dos en refusant d’être réserviste avec les Bleus pour la Coupe du monde, ce qui obscurcit clairement son avenir international. Tout cela va dans le mauvais sens pour Nasser al-Khelaïfi, qui a décidé d’agir. Selon Paris United, le président du PSG en a clairement marre de toutes ces sorties de piste, et entend voir directement et rapidement son agent afin de boucler sa prolongation, son souhait premier.

Mais on imagine bien que, étant donnée la détermination de « NAK », si jamais les discussions venaient à mal se passer, le départ de Rabiot dès cet été ne serait alors plus à exclure. Pour prolonger à Paris, le clan de l’international réclame 600.000 net par mois, soit plus du double de son salaire actuel, ce qui lui permettrait, avec les départs de Thiago Motta et Javier Pastore, de se faire une bonne place dans le Top des salaires du club, à la hauteur de celui de Marco Verratti. Le PSG va forcément devoir faire des grosses concessions pour trouver un accord, Adrien Rabiot ayant déjà montré qu’il n’était pas du genre à faire des concessions sur certains sujets sensibles.