PSG : Rabiot confond le Barça et le Qatar, ça coince

PSG : Rabiot confond le Barça et le Qatar, ça coince

Photo Icon Sport

Adrien Rabiot étant entré dans les six derniers mois de son contrat avec le Paris Saint-Germain, il est désormais libre de discuter avec n'importe quel club afin de préparer son avenir. L'idée d'une prolongation au PSG étant oubliée depuis longtemps, le milieu de terrain français doit désormais savoir s'il va partir de son club formateur dès ce mois de janvier, ce qui permettra à Nasser Al-Khelaifi de prendre un petite chèque ou s'il quitte Paris en juin prochain, le PSG n'ayant alors que ses yeux pour pleurer. Mais si le FC Barcelone semble favori pour accueillir Adrien Rabiot, malgré l'intérêt de Liverpool, la Juventus ou Tottenham, le club catalan a bien du mal à trouver un accord avec Véronique Rabiot.

Ce mercredi, le Mundo Deportivo, très proche du Barça, affirme que les dirigeants du Barça sont même clairement agacés par l'attitude du clan Rabiot de plus en plus gourmand financièrement. Et même si le plaisir de piquer un joueur du Paris Saint-Germain est intense, la formation espagnole ne veut pas céder à ce qui ressemble à un caprice. En effet, si les deux camps étaient sur une longueur d'onde similaire concernant le salaire d'Adrien Rabiot, à savoir 10ME par saison, c'est la prime à la signature qui pose problème. Car les Rabiot exigent désormais 10ME également pour signer l'été prochain, alors que le deal avait été négocié et scellé à 5ME. Revenir sur une parole donnée n'est pas vraiment du goût des dirigeants barcelonais, et si le Barça a entamé concrètement les négociations, il ne faudrait pas que du côté d'Adrien Rabiot et de sa représentante on joue trop longtemps avec le feu. C'est le message que le club catalan fait passer dans un média très influent.