PSG : Pogba et Tchouaméni, choix validé par Mbappé ?

PSG : Pogba et Tchouaméni, choix validé par Mbappé ?

Icon Sport

Désireux de réarmer son milieu de terrain lors du prochain mercato estival, le PSG courtise Paul Pogba et Aurélien Tchouaméni.

La piste de longue date du Paris Saint-Germain se nomme Paul Pogba mais depuis quelques semaines, une petite musique tourne en boucle dans la capitale française. Elle incite les dirigeants parisiens à se pencher davantage sur Aurélien Tchouaméni plutôt que sur la star de Manchester United. Il faut dire que les premiers pas du milieu de terrain de Monaco en Equipe de France ont marqué les esprits, et notamment sa performance XXL au Vélodrome face à la Côte d’Ivoire. A en croire les informations livrées ce mercredi par Le Parisien, les dirigeants qataris du PSG pourraient faire le choix de ne pas choisir… en recrutant les deux milieux de terrain de l’Equipe de France. Une solution radicale pour régler les problèmes récurrents du PSG qualitativement et quantitativement dans ce secteur de jeu, avec en plus l'aval de Kylian Mbappé, en passe de devenir le patron de Paris s'il accepte finalement de prolonger.

Tchouaméni priorité de Leonardo, qui doit dégraisser

Selon le quotidien régional, le préalable pour espérer les arrivées de Paul Pogba et d’Aurélien Tchouaméni est de parvenir à dégraisser. Cette tâche a été confiée à Leonardo depuis le mercato hivernal et le Brésilien y travaille ardemment. Il sait pertinemment qu’un dégraissage massif est indispensable pour espérer ensuite réaliser un mercato de folie. Dans le cas où le PSG parviendrait à se séparer de plusieurs indésirables, la priorité n°1 se nommerait Aurélien Tchouaméni. Le milieu de terrain de l’ASM coche toutes les cases aux yeux de la direction du PSG. Mais son prix est corsé. Conscient de la cote folle de son joueur sur le marché des transferts après ses premiers pas très réussis en Equipe de France, Monaco réclame 60 millions d’euros aux courtisans de Tchouaméni. Et ils sont nombreux : en plus du PSG, des clubs anglais (Chelsea), espagnols (Real Madrid) et italiens (Juventus Turin) sont sur les rangs.

Dans le dossier Tchouaméni, c’est le Real Madrid qui fait le plus d’ombre au PSG selon Le Parisien, qui croit savoir que le club merengue a posé les premiers jalons pour attirer le Monégasque dans ses filets en prenant déjà contact avec l’entourage du joueur. Aurélien Tchouaméni de son côté s’imagine davantage à l’étranger qu’au PSG, ce qui n’incite pas vraiment à l’optimisme côté parisien même si le futur champion de France tentera le coup à fond jusqu’au bout. En parallèle de cette piste, le Paris Saint-Germain continue de courtiser avec assiduité Paul Pogba, dont le contrat avec Manchester United expire à la fin de la saison. Au contraire de Tchouaméni, « La Pioche » est bouillante à l’idée de rejoindre le PSG. Le champion du monde traine son spleen à Manchester United depuis de longs mois et souhaite relancer sa carrière en découvrant un nouveau championnat. Un retour en France avec une signature au PSG l’emballe, d’autant que son agent Mino Raiola entretient de superbes relations avec Leonardo et Nasser Al-Khelaïfi.

Le PSG se méfie de Raiola dans le dossier Pogba

Malgré les bonnes relations entre l’agent de Paul Pogba et la direction du PSG, c’est enfaite Mino Raiola qui pourrait faire capoter le dossier. L’un des points sur lequel Paris sera très attentif est en effet le montant de la commission d’agent réclamée par Mino Raiola dans ce dossier. Paris souhaite profiter du statut du joueur libre de Paul Pogba mais n’a aucunement l'intention de verser l’équivalent d’un transfert XXL à Mino Raiola, ce qui ferait grandement perdre en intérêt l’opération. Il faut dire que ces derniers mois, Paris a été échaudé par les mauvaises opérations avec des joueurs libres : Sergio Ramos, Georginio Wijnaldum et Lionel Messi ont coûté zéro euro en indemnité de transfert. Ils sont malheureusement pour le PSG trois flops pour le moment. Si le PSG a bien l’intention de recruter Pogba, dans l’idéal en plus de Tchouaméni, le club parisien avance donc prudemment. Avec la ferme intention de renforcer son milieu de terrain, sans pour autant commettre les erreurs du passé…