PSG : Paris n’a pas remplacé les « porteurs d’eau » et le paie très cher

PSG : Paris n’a pas remplacé les « porteurs d’eau » et le paie très cher

Photo Icon Sport

Deux ans après la « remontada » à Barcelone, le Paris Saint-Germain a cette fois été humilié par Manchester United. Mais comment expliquer ces fiascos en Ligue des Champions ?

Pour beaucoup, l’analyse est très simple, l’effectif de Thomas Tuchel manque de leaders capables de remobiliser le groupe et de l’inciter à faire les efforts. Un profil qui correspond notamment à ceux du retraité Thiago Motta et du transféré Blaise Matuidi, que le club de la capitale n’a pas remplacés. Une erreur fatale, estime Jérôme Leroy, conscient de l’importance de ces hommes de l’ombre.

« Pour moi il n'y a pas de joueur de caractère dans cette équipe, a critiqué l’ancien Parisien dans un entretien accordé à Canal+. Qui court, qui met de l’agressivité ? Je pense que Thiago Motta l’avait un peu. Mais depuis qui ? Il n’y en a pas… A l’époque, on disait qu’il y avait des porteurs d’eau. Il est où le porteur d’eau dans le onze du PSG ? Il n’y en a pas. Il n'y a que des très bons joueurs, ils sont au-dessus de la moyenne. »

« On n’aime pas ces joueurs-là... »

« On valorisait le travail de Matuidi parce qu’il courait partout. On n’aime pas ces joueurs-là… Mais ça fait du bien, je le vois dans toutes les équipes. Quand on est en difficulté, des joueurs qui courent, qui compensent, ça fait du bien. Des joueurs techniques, quand on n’y est pas, qu’on ne court pas, on est absent », a remarqué le directeur sportif de Châteauroux, qui cible donc les choix de la direction.