PSG : Kylian Mbappé cache un fiasco terrible

PSG : Kylian Mbappé cache un fiasco terrible

Qualifié pour les huitièmes de finale de la Ligue des Champions sans avoir perdu le moindre match, le Paris Saint-Germain a pourtant du mal à faire croire qu'il peut aller au bout. Kylian Mbappé cache la misère.

Invaincu et auteur d’un sans faute en Ligue des Champions, avec quatre victoires et deux nuls contre Benfica, les champions de France n’auront pourtant pas un tirage facile lundi en Suisse. Car malgré son joli parcours, le PSG a hérité de la deuxième place du Groupe H mercredi soir, la faute à un Benfica surpuissant que l'équipe de Christophe Galtier n'est pas parvenu à vaincre. Par conséquent, Paris va tomber sur un premier de groupe dès les huitièmes de finale. Une mauvaise nouvelle pour le Paris Saint-Germain. Surtout que le groupe parisien ne rassure personne dans le jeu ces derniers temps. Et ce n’est pas Jérôme Rothen qui dit le contraire, lui pour qui le PSG ne fait plus partie des favoris pour la victoire finale en Ligue des champions.

Le PSG va encore pleurer en Ligue des champions

Pour l'ancien joueur du Paris Saint-Germain, le scénario est toujours le même pour le club de la capitale, incapable d'avoir une force collective et toujours obligé de s'en remettre à un exploit individuel. « Ce qui est sûr, c’est qu’on a vu sur les six matchs en Ligue des Champions ou sur les gros matchs de Ligue 1 qu’il y avait des manques. Si on essaye de voir plus loin, au mois de février avec des matchs à élimination directe, cette deuxième place est catastrophique car tu vas jouer automatiquement une équipe très forte. Le premier bilan qu’on peut faire, c’est que, dès que le niveau s’élève, ce PSG concède trop d’occasions. Il y a un manque qui est avant tout collectif. Ils sont trop dépendants de leurs stars de devant. Quand ils sont au top, ils corrigent pas mal de problèmes collectifs. C’était encore le cas mercredi : la victoire est heureuse, elle est là grâce à un éclair de génie de Kylian Mbappé. Mais ce n’est pas suffisant quand tu vas jouer une équipe qui est armée et plus forte collectivement. Je pense que toutes les équipes du chapeau 1 sont plus fortes que le PSG collectivement. C’est là qu’on a du mal à se projeter. Le PSG a-t-il l’équipe pour aller au bout cette année ? Moi, je me dis que non. Le but du foot, c’est de gagner. Aujourd’hui, on ne peut que les féliciter d’être encore invaincus. Mais on est obligé de regarder plus loin que les résultats. Voir ce qu’il se passe, comment ce groupe se remet en question, comment il bosse, comment il progresse… », a lancé, sur RMC, Jérôme Rothen, qui pense que le PSG va encore pécher collectivement pour viser le sacre européen en Ligue des Champions.

Quoi qu’il en soit, le PSG connaîtra son futur adversaire lundi à l’issue du tirage au sort des huitièmes de finale. Avec un peu de chance, Paris pourra tomber sur un club abordable comme Porto ou Tottenham. Mais le Paris Saint-Germain pourra aussi tirer la boule d’un très gros comme Manchester City, le Real Madrid ou le Bayern Munich. Et la mission Ligue des champions deviendra alors beaucoup plus difficile, malgré la présence dans l'effectif de Lionel Messi, Neymar et Kylian Mbappé. Du côté de Nasser Al-Khelaifi et Luis Campos, on va désormais croiser les doigts pour que le hasard soit enfin du côté de Paris, le tirage ayant souvent été peu clément pour le club tricolore ces dernières saisons. Il sera temps ensuite de penser au Mondial, puis au mercato d'hiver lequel peut redistribuer les cartes du côté du Parc des Princes.