PSG : Paris bat des records… c'est mauvais signe

PSG : Paris bat des records… c'est mauvais signe

Même si le Paris Saint-Germain a considérablement augmenté ses revenus grâce notamment à l’arrivée à Lionel Messi, le club de la capitale française a bouclé la saison dernière avec un déficit record…

Tout n’est pas si rose au Paris Saint-Germain. Alors que la saison est plutôt bonne sportivement, malgré le fait que l’équipe de Christophe Galtier a encore du mal à se trouver collectivement, les bilans financiers ne sont pas vraiment réjouissants… En effet, d’après une étude réalisée par le site Football Benchmark, le club de la capitale française a terminé l’exercice 2021-2022 avec un énorme déficit. Paris aurait effectivement perdu pas moins de 369 millions d’euros la saison dernière. Une somme record pour un club de L1… Il faut dire que la masse salariale du PSG est un vrai poids. Passée de 503 millions d’euros en 2020-2021 à 728 ME en 2021-2022, cette masse salariale est même la plus élevée jamais enregistrée par un club de foot. En même temps, les contrats de Lionel Messi, Neymar ou Kylian Mbappé pèsent très lourds. Et toutes ces pertes ne peuvent pas être compensées par les revenus, qui sont eux à la hausse.

Une masse salariale record qui plombe tout

En effet, malgré un résultat brut négatif, les comptes du PSG sont plutôt bons dans le sens des recettes, vu que le PSG a gagné 670 millions d’euros la saison passée, soit une progression de 18 % par rapport à l’exercice 2020-2021. Avec ce haut total de recettes, Paris figure sur le podium des clubs européens avec Manchester City et le Real Madrid. Pour arriver à ce chiffre stratosphérique, Paris a glané le plus gros revenu commercial avec 399 ME, entre la vente de produits dérivés et les partenariats de sponsoring, dont celui avec Nike, qui a rapporté entre 80 ME. Pour le reste, le PSG a empoché 131 ME grâce à sa billetterie. Malgré tous ces signes positifs, le PSG va donc devoir trouver des solutions pour finir une saison dans le vert. C’est pour cela que Nasser Al-Khelaifi a donné une mission à Luis Campos : rééquilibrer le budget pour les prochaines saisons. Outre la fin des énormes dépenses sur le marché des transferts, le dirigeant portugais pourrait décider de se séparer de certains gros salaires pour faire chuter l'énorme masse salariale du PSG. Avec le départ de cadres, comme Neymar par exemple ? Réponse dans les mois à venir.