PSG : Paris a étouffé l’affaire Aurier dénonce Balbir

PSG : Paris a étouffé l’affaire Aurier dénonce Balbir

Photo Icon Sport

Suite à ses propos injurieux sur Periscope, Serge Aurier devra attendre le 21 mars pour réintégrer le groupe professionnel du Paris Saint-Germain. En attendant, le latéral droit évoluera avec l’équipe réserve.

Une sanction plutôt clémente, mais pas vraiment surprenante compte tenu de la tendance de ces derniers jours. En effet, l’Ivoirien bénéficie du soutien de ses coéquipiers tandis que le discours de l’entraîneur Laurent Blanc s’était clairement adouci. Un revirement de situation trop suspect aux yeux de Denis Balbir.

« Elles se sont volatilisées ces images et ces mots choisis. Sirigu "guez", autrement dit, cramé, nul. Zlatan, la "gentille bête" ne s'est pas prononcée pour un verdict dur et implacable. Angel Di Maria le "guignol" doit se demander où il a atterri… Avec un peu de mémoire, les propos déjà de Blaise Matuidi sortant de la victoire contre Reims préparaient le terrain à un retour du banni », a rappelé le consultant sur son blog Yahoo, avant de dénoncer le club de la capitale.

Une manœuvre du PSG ?

« Le calendrier entre les faits, le choc, les excuses et la décision a été très habilement étalé pour étouffer ce qui apparaît quand même comme un revirement très nette d'une position dure comme une coquille de noix, devenu un kiwi pourri, oublié dans un placard. Le temps arrange tout », a-t-il constaté, en se demandant tout de même comment Aurier sera accueilli par le Parc des Princes et si un malaise ne va pas s’installer dans le vestiaire parisien.