PSG-OM : L'attaque surprise, Vincent Duluc soupçonne Vincent Labrune

PSG-OM : L'attaque surprise, Vincent Duluc soupçonne Vincent Labrune

Photo Icon Sport

Dimanche soir, c’est dans une ambiance électrique que le PSG s’est incliné face à l’OM dans le cadre du Classique du championnat de France (0-1).

La fin de match a été particulièrement tendue avec une bagarre générale dans le temps additionnel de la rencontre. Layvin Kurzawa, Neymar, Leandro Paredes, Jordan Amavi et Dario Benedetto ont ainsi été exclus, ce qui a rendu une image assez peu glorieuse de la Ligue 1. Dans un édito publié ce lundi dans le journal L’Equipe, Vincent Duluc a enfoncé le clou. Et le journaliste du quotidien national s’en est notamment pris aux joueurs du Paris Saint-Germain, mauvais perdant à ses yeux et qui ne sortiront pas grandis de cette rencontre face à leurs ennemis marseillais. Tout en ajoutant un tacle venu de nulle part sur Vincent Labrune, qui vient d'arriver à la LFP et est déjà soupçonné par la plume de L'Equipe.

« Incapables de contester leur défaite sur le terrain ni de l'accepter après, incapables de respecter la L1 en rejouant dans un délai raisonnable, ni de respecter leur employeur par leur comportement dans des congés payés vus comme un affront populaire, les Parisiens ont perdu le fil d'un été qui aurait pu les faire basculer du bon côté. Et ils ont perdu leurs nerfs dès qu'ils ont pris un but » explique Vincent Duluc, avant de poursuivre. « Rares dans le huis-clos total, ces comédies peu supportables, ces embrouilles du dimanche matin, ne nous manquaient pas. Il va falloir, maintenant, imaginer les lendemains et régler l'addition. La Ligue de football professionnel vient de changer de tête. Pour la première fois, elle est présidée par un ancien président de l'un des trois clubs majeurs du pays, Vincent Labrune, ce qui le rend, par définition, soupçonnable avant même d'entrer en lice. La NBA ne laisserait pas passer le quart de la moitié de ce qu'il s'est passé hier soir, au Parc des Princes ». Reste maintenant à voir comment la LFP gérera les conséquences de ce match houleux…