PSG : Neymar prie pour que Zidane refuse Paris !

PSG : Neymar prie pour que Zidane refuse Paris !

Icon Sport

La cote pour une arrivée de Zinedine Zidane sur le banc du PSG est remontée en flèche ce vendredi. Une bonne nouvelle pour certains observateurs qui estiment que l'aura de Zizou va redonner un bon état d'esprit au vestiaire parisien.

En cinq années comme entraîneur du Real Madrid, le bilan est de trois ligues des champions et deux Liga remportées pour Zinedine Zidane. Un bilan bien supérieur aux attentes suscitées par sa nomination début 2016. Inexpérimenté, Zidane n'était pas classé dans les grands tacticiens. Cependant, il a su parfaitement gérer le vestiaire de stars mené par Cristiano Ronaldo pour accumuler les trophées. Ce côté humain, couplé au palmarès, fait saliver le PSG. Le club parisien n'est pas prêt d'abandonner son rêve d'attirer le Français sur le banc parisien, surtout connaissant les problèmes de mentalité et d'état d'esprit qui rongent le vestiaire parisien depuis plusieurs saisons.

Le banc attend Neymar s'il ne respecte pas Zidane

Plusieurs joueurs parisiens sont connus pour jouir de libertés très (trop) importantes dans leur vie privée, au détriment du niveau collectif de l'équipe. On pense bien sûr à Neymar, dont le sens de la fête se marie mal avec les exigences du haut niveau. Depuis son arrivée à l'été 2017, plus le temps passe et plus Neymar fait grincer des dents chez les observateurs, les supporters et maintenant au sein même du PSG. Il symbolise parfaitement ce qui manque aux Parisiens pour soulever la C1 et ce qui doit être changé dès cet été, avec Luis Campos et Zinedine Zidane.

Dans l'émission Rothen s'enflamme sur RMC, Ludovic Giuly s'est réjouit d'une arrivée de Zidane. Pour lui, avec Zizou, Neymar n'aura pas le choix : changer ou quitter les terrains. « Neymar ok il est en surpoids. Il va arriver avec un nouvel entraîneur comme Zidane, je te dis qu’il va se mettre au diapason tout de suite. Et il va y avoir des règles. S’il a pas envie de courir, il (Zidane) va le mettre sur le banc. T’as pas envie de jouer, tu vas sur le banc et c’est comme ça », a t-il indiqué prenant pour exemple les cas de Gareth Bale et d'Eden Hazard poussés sur le banc du Real par Zidane. Et, comme le rappelaient ses acolytes Lionel Charbonnier et Emmanuel Petit, le Real Madrid a su remporter une nouvelle ligue des champions, sans eux.