PSG : Neymar ne sera pas à 100 % contre le Bayern

PSG : Neymar ne sera pas à 100 % contre le Bayern

Pour sortir le Bayern Munich en Ligue des Champions, le PSG aura besoin d'un grand Neymar. Ce n'est pas gagné pour le match aller. 

De retour après plus d’un mois d’absence, une indisponibilité plus longue que prévue à la base, Neymar n’a pas forcé en disputant 20 minutes contre l’OL dans un match déjà gagné. Le Brésilien n’a pas voulu prendre de risques, surtout qu’il y avait après une trêve de deux semaines qui allait lui permettre de parfaire sa condition physique. Idéal pour monter en puissance, même si cette absence de matchs l’empêche aussi de reprendre le rythme. Une situation quelque peu inquiétante alors que la confrontation face au Bayern Munich va arriver très vite, puisqu’elle aura lieu le mercredi 7 avril, avec seulement un match face à Lille entre temps, dans une semaine. Pas de quoi remettre le numéro 10 du PSG sur pied, affirme Alexandre Marles, ancien préparateur physique du Paris SG et aussi de l’OL, dans les colonnes du Parisien. Pour le spécialiste, Neymar sera forcément diminué et en manque de rythme contre le champion d’Europe. 

« Quand tu reviens de blessure, tu ne joues jamais un match complet. Le staff parisien a donc peut-être voulu précipiter un peu les choses en se disant : on va le faire jouer 20 minutes Lyon, une mi-temps ou 60 minutes contre Lille et comme ça, il pourra débuter contre le Bayern. En tout cas, c’est la façon dont je vois les choses, sinon, il n’y avait aucun intérêt à le faire entrer à Lyon. Il va falloir au moins deux matchs à Neymar pour se remettre totalement dedans. Il ne sera pas forcément bien contre Lille, ni contre le Bayern. Mais il ne sera pas loin. Après, il sera mieux pour le match retour que pour l’aller, ça c’est certain ! », a prévenu Alexandre Marles. Une montée en puissance qui ne devra pas trop tarder, même si Neymar a déjà prouvé qu’il pouvait donner de gros coups de main au PSG même sans être au top de sa forme. Cela avait été le cas lors du match retour contre Dortmund, où malgré une forme chancelante, il avait inscrit un but décisif pour qualifier le PSG en quarts de finale.