PSG : Neymar, Mbappé, un terrible dénouement pour Paris ?

PSG : Neymar, Mbappé, un terrible dénouement pour Paris ?

Icon Sport

L’échec de la SuperLigue ne permettra pas aux plus gros clubs de faire de folies cet été. Une bonne nouvelle à court terme pour le PSG, qui craint moins les assauts pour Neymar et Mbappé. Mais à l’avenir, une très mauvaise nouvelle est possible. 

« Cet été, il n’y aura aucune grosse signature, pour n’importe quel club, sans la SuperLigue. Sans ça, il nous sera impossible de faire signer Mbappé ou Haaland, que les fans se mettent ça dans la tête ». Au lendemain du cuisant échec de l’opération SuperLigue, Florentino Pérez n’a pas caché son immense déception et les conséquences de cet incroyable retournement de situation. Pour le président du Real Madrid, il est évident que les plus grands clubs européens ont tourné le dos à des sommes folles qu’ils pouvaient récupérer en jouant entre eux, et tant pis pour les enjeux sportifs, l’ouverture aux clubs moins prestigieux, et la fameuse méritocratie. Cette manne financière potentielle disparait donc, et permet de mettre en avant les déficits majeurs que cumulent les plus grands clubs du continent. La situation sanitaire, sans oublier les problèmes des droits TV spécifiques à la France également, empêche les stades de se remplir et les sponsors d’affluer comme avant la pandémie. Et cela va avoir, comme l’annonçait Florentino Pérez, une réelle conséquence sur le marché des transferts. Avec Lionel Messi, Neymar, Kylian Mbappé, Erling Haaland et Cristiano Ronaldo qui peuvent changer de club, des transactions de folie sont annoncées pour cet été. Tout cela va être revu grandement à la baisse, affirme Bruno Satin. 

« On est clairement sur un marché à la baisse. Sur ces grands transferts, qui pouvaient excéder 100 millions d'euros, ça va être beaucoup plus contraint. Même les très grands clubs vont être très regardants sur le montage des dossiers », a souligné l’agent de joueurs au micro de RMC. Si les clubs seront toujours prêts à faire des efforts colossaux pour se payer les meilleurs joueurs, attirer les sponsors et les spectateurs quand ce sera possible, et remporter les plus prestigieuses compétitions, il semble impossible de revoir des transferts dépassant allègrement les 100 ME dans les mois à venir. De quoi laisser place à un nouveau mode de transaction qui risque d’être de plus en plus fréquent, le départ de joueurs qui arrivent à la fin de leur contrat, et ne coûtent donc plus rien en achat. Attention donc, notamment au PSG, où Kylian Mbappé et Neymar sont désormais à un an de la fin de leur engagement, et n’ont toujours pas prolongé. Si jamais les choses n’évoluaient pas rapidement, cette perspective d’un départ pour zéro euro pourrait finir par être sérieusement étudiée étant donnée la situation actuelle.