PSG : Neymar en vente, Paris est sans pitié

PSG : Neymar en vente, Paris est sans pitié

Icon Sport

Le PSG n'a pas l'intention de faire un mercato d'opportunités comme cela a été le cas ces dernières saisons. Et QSI a bien l'intention de sacrifier des joueurs, et notamment Neymar pour qui toutes les offres seront étudiées.

Neymar a célébré d’étrange manière son but samedi soir contre Metz, l’attaquant brésilien se saisissant du poteau de corner pour simuler un tir vers les tribunes du Parc des Princes, tout cela avec un grand sourire afin qu’une polémique stérile n’éclate pas. On se souvient qu’il y a quelques années Edinson Cavani avait été critiqué pour avoir simulé un tir vers les tribunes du Stade de France, El Matador étant pourtant habitué ce genre de célébration. Pour en revenir à Neymar, le joueur avait un gros moral lors de cette dernière journée du Championnat de Ligue 1, et cela se voyait. Est-ce la proximités des vacances ou la prolongation de Kylian Mbappé au PSG qui faisait son bonheur ? En tout cas, l’ancien Barcelonais était joyeux, même si dans les coulisses son avenir parisien est très loin d’être assuré. Le Parisien confirme en effet que Nasser Al-Khelaifi a validé l’idée d’une vente de Neymar lors de ce mercato.

Neymar et le PSG, un accord à trouver pour qu'il parte au mercato

Le Paris Saint-Germain le sait, avec un salaire proche de 30 millions d’euros par an et un contrat prolongé jusqu’en 2025, les clubs éventuellement intéressés par Neymar ne pourront pas s’aligner financièrement. Mais le PSG étudiera toutes les propositions, le Brésilien n’étant visiblement plus une priorité pour le champion de France, cinq ans après avoir rejoint la Ligue 1 pour 222 millions d’euros. « Il n’est plus en odeur de sainteté auprès du Qatar. Le retour sur investissement, en termes financiers et en confiance mise, n’a pas un bon ratio selon les actionnaires et ils cherchent à se séparer de lui, en cas d’offre bien évidemment. La partie s’annonce ardue mais en trois mois de mercato, rien n’est impossible », explique le quotidien francilien, premier à annoncer le retournement de situation dans les négociations entre le PSG et le clan Mbappé il y a un peu plus de deux semaines. Cette possibilité de voir Neymar partir, au moment où Luis Campos et Antero Henrique semblent avoir la main sur le mercato, n'est donc pas une blague. Le Brésilien va le comprendre, la fête est finie dans ce nouveau Paris Saint-Germain.