PSG : Navas, Cavani et Leonardo, un incroyable clash dévoilé

PSG : Navas, Cavani et Leonardo, un incroyable clash dévoilé

Icon Sport

Cet été, Leonardo a surpris tout le monde en recrutant Gianluigi Donnarumma au Paris Saint-Germain.

Le talent de l’international italien n’est évidemment pas en cause mais le PSG avait-il réellement besoin de Gianluigi Donnarumma au vu des prestations livrées par Keylor Navas depuis deux ans ? De nombreux supporters du Paris Saint-Germain se sont -légitimement- posés la question. Et ce ne sont pas les seuls. Mauricio Pochettino ne voulait pas non plus de Gianluigi Donnarumma, conscient que la gestion des gardiens allait être un problème de plus pour lui au PSG. Mais selon Jérôme Rothen, c’est en partie en guise de vengeance contre Keylor Navas que Leonardo a fait le choix de recruter le gardien formé à l’AC Milan. Dans son émission « Rothen s’enflamme » sur RMC, le consultant a dévoilé un clash improbable entre Leonardo, Keylor Navas mais aussi Edinson Cavani il y a deux ans au Paris Saint-Germain.

Donnarumma au PSG, une vengeance signée Leonardo ?

« Il y a deux ans, il s’est retrouvé face aux joueurs. C’est rare que tout un vestiaire se mette face au directeur sportif en disant : "tu ne vas pas dans notre sens. Tu ne nous défends pas assez". Il y a des joueurs qui ont pris la parole et qui ont été assez durs avec lui. À savoir Navas, Cavani à l’époque. Leonardo, il ne dit rien quand il est face à toi. Derrière, la saison s’est terminée et qu’est-ce qu’il s’est passé ? Cavani, dehors parce qu’il avait ramené Icardi » a dévoilé Jérôme Rothen, dont les révélations sont lunaires, avant de conclure. « C’est le choix de Leonardo. Et Navas ? Il ne pouvait pas. Ça, ce sont des infos et c’est sûr. Quand tout le monde s’est posé la question : "pourquoi il va chercher Donnarumma ?" Pochettino n’en voulait pas de Donnarumma. Pas par rapport à la qualité du joueur, mais parce qu’il ne voulait pas mettre en difficulté un gardien. Il sait très bien que gérer déjà les stars devant, plus les gardiens, plus les défenseurs avec l’arrivée de Ramos, c’est trop pour lui. Et pourquoi il (Leonardo) le lui a mis dans les pattes, c’est pour dire à Navas qu’il va moins jouer » a-t-il ajouté. De quoi expliquer en partie le recrutement de Gianluigi Donnarumma, dont les prestations sont convaincantes, mais dont la présence pose un problème de gestion évident à Mauricio Pochettino.