PSG : Mbappé, son dernier contrat va lui coûter cher

PSG : Mbappé, son dernier contrat va lui coûter cher

Icon Sport

Ce mercredi, Kylian Mbappé est devenu ambassadeur et investisseur de Sorare, le jeu virtuel d’échange de vignettes de sportif. Une collaboration en contradiction avec les valeurs défendues ces derniers mois, notamment lors d’un rassemblement en équipe de France.

En raison de son omniprésence et de ses prises de position, Kylian Mbappé s’expose forcément aux critiques. Confirmation cette semaine après son entretien accordé à la chaîne BFM TV. Alors qu’il défendait à nouveau ses valeurs, celles qui l’empêchaient de promouvoir des sociétés de paris sportifs en équipe de France, l’attaquant du Paris Saint-Germain vient de devenir ambassadeur et investisseur du jeu Sorare. Pour Thibaud Leplat, l’international tricolore perd en crédibilité.

« Il règne une grande confusion autour des fameuses valeurs que défend Mbappé, a constaté le journaliste de RMC. Je trouve ça très bien qu'un joueur donne son avis sur des choses importantes, sur des valeurs. Mais il y a deux conditions. D'abord, il faut que tu acceptes d'être contredit. Si tu donnes ton avis mais que personne n'a le droit de te contredire, c'est un problème. Cela veut dire qu'on a le droit de ne pas être d'accord avec cet engagement. Et la deuxième condition, c'est qu'il faut que ce soit fait avec une certaine cohérence. »

« Là, on a quand même du mal à comprendre comment on peut être contre les paris sportifs comme PMU, en refusant que son image soit liée à des paris sportifs en équipe de France, et je rappelle que PMU est une entreprise à moitié publique, c'est une boite privée avec de l'argent public dedans, et de l'autre côté faire de la pub pour Sorare qui est certes une entreprise française mais qui est malgré tout un jeu spéculatif, a souligné le spécialiste. On est à la limite du pari sportif. »

« Le retour de bâton risque d’être assez fort »

« On a un peu de mal à comprendre comment le lundi on va défendre sa fondation avec ses valeurs, on va dire sur BFM qu'on est la voix de ceux qu'on n'entend pas, une sorte de porte-parole d'une génération, en assumant un certain nombre de valeurs, et le mardi, tout en s'affichant sur un spot Nike qui n'est pas l'entreprise la plus exemplaire au monde notamment sur les conditions de travail, collaborer avec Sorare », s’est étonné le chroniqueur, avant de lancer un avertissement à Kylian Mbappé.

« Je trouve ça bien qu'il s'engage mais j'aimerais qu'il accepte qu'on puisse trouver ça un peu confus. Quand à 23 ans, dans la même semaine tu t'affiches sur Time Square, une publicité avec Nike, tu fais la pub de ta fondation et en même temps tu parles du Ballon d'Or... On a un peu du mal à comprendre où il veut en venir. Moi je suis un peu inquiet, je me dis que le retour de bâton risque d'être assez fort », a prédit Thibaud Leplat.