PSG : Mbappé payé en retard, la vraie raison du clash ?

PSG : Mbappé payé en retard, la vraie raison du clash ?

Icon Sport

Le calme semble revenu entre Kylian Mbappé et le Paris Saint-Germain, sans que l'on comprenne vraiment pourquoi le ton a subitement monté entre le numéro 7 du PSG et ses dirigeants. Une théorie est évoquée.

Auteur d’un doublé vendredi soir lors de la victoire du PSG à Ajaccio, Kylian Mbappé a prouvé qu’il était toujours motivé à 1.000% en faveur du club de la capitale. Les rumeurs sur sa colère et ses désirs de claquer la porte des champions au plus vite semblent déjà appartenir au passé, même si personne n’a réellement eu d’explication sur ce qu’il s’est passé. Car plusieurs médias ont sorti la même info, et tout le monde a évoqué des sources proches de Mbappé, ce qui n’est évidemment pas un hasard. Quoi qu’il en soit, l’attaquant français a démenti lui-même un désir de quitter le Paris Saint-Germain dès le mois de janvier, ramenant un peu de sérénité. Mais la raison de ce brutal coup de sang de Kylian Mbappé pourrait avoir une raison de nature financière et pas du tout sportive. C’est du moins la version qu’avance Alexis Bernard.

Kylian Mbappé agacé d'un retard de paiement du PSG ?

Selon le journaliste du 10 Sport, c’est le paiement d’une prime liée à la prolongation de contrat de Kylian Mbappé qui a fait bondir le joueur parisien. Ou plutôt le non-paiement dans les délais de la fameuse prise à la signature, dont le montant n’est pas connu, mais qui avait été estimé à près de 150 millions d’euros. Pour se permettre de verser cette somme colossale, en échange d'une signature de Mbappé jusqu'en 2025, le Paris Saint-Germain avait négocié avec le clan Mbappé pour un étalement des paiements sur une période assez longue afin de permettre à tout cela d’entrer dans les limites du fair-play financier. Et on le sait, la situation est assez tendue dans ce domaine pour le PSG, l’UEFA ayant tapé sur les doigts de Nasser Al-Khelaifi. Fin septembre, le règlement d’une première partie de cette prime à la signature devait intervenir et cela n’aurait pas été le cas à la date prévue contractuellement entre les deux camps.

Le média ne précise pas si cela n’était qu’un simple retard ou si la rumeur d’un départ de Kylian Mbappé était un message codé à distance envoyé aux dirigeants parisiens, mais le calme étant revenu, on peut penser que ce souci financier a été réglé. Que ce soit du côté du Paris Saint-Germain ou de celui du numéro 7, c'est le silence radio total depuis deux semaines, personne ne voulant mettre de l'huile sur le feu alors que la situation s'est subitement tendue. Mais si cette histoire d'argent est réelle, cela interroge sur la situation financière du PSG, qui doit y aller doucement en matière de mercato.