PSG : Mbappé-Neymar, le duo qui fait moins peur ?

PSG : Mbappé-Neymar, le duo qui fait moins peur ?

Icon Sport

Kylian Mbappé moins tranchant ces dernières semaines, Neymar blessé ou suspendu, le PSG ne peut pour le moment pas compter sur ses deux superstars pour le sprint final de la saison.

Une situation à corriger rapidement, à commencer par mercredi sur le terrain de l’Allianz Arena en quart de finale de la Ligue des Champions. Pour le moment, dans les grands matchs, il est rare de voir le Français et le Brésilien briller ensemble. Les supporters en rêve, mais en dehors d’une relation technique évidente et de la recherche de l’autre, le rendement statistique est plus timoré. Dernièrement, c’est Mbappé qui a frappé fort, notamment avec son triplé à Barcelone qui a envoyé le PSG en quart de finale. Avec le « Ney » sur le terrain, les souffrances adverses ne sont pour le moment pas en souffrance. Mais cela n’inquiète pas plus que cela Omar Da Fonseca, interrogé par L’Equipe sur une éventuelle remise en cause de ce duo. 

« Je pars toujours du principe qu’avoir deux joueurs comme ça dans une équipe, ce n’est que du positif. Moi, je dis plutôt que ces deux joueurs sont orphelins. Il leur manque quelques joueurs qui leur apporteraient cette complémentarité. Mbappé était beaucoup plus productif quand Bernat était là, par exemple », a expliqué le truculent consultant argentin, pour qui il ne faut pas tenter d’expliquer cette baisse de régime par d’autres problèmes. Et notamment la fameuse course aux statistiques et aux récompenses individuelles qui, cela s’est déjà vu, peuvent parfois polluer les relations entre les stars d’une équipe. « Ils veulent tous deux se mettre en avant, mais c’est normal, ils ont déjà prouvé. Je souhaite qu’ils gardent leur ego, la différence vient des artistes », a prévenu le consultant de BeIN Sports, persuadé que c’est avec ses deux forces vives que le PSG pourra aller loin, et notamment franchir l’obstacle du Bayern Munich. Si Neymar et Mbappé affichent en effet leur meilleure forme en même temps dans les grands matchs, cela peut faire très mal. Pour le moment, les supporters parisiens n’ont que trop rarement vu cela.