PSG : Mbappé mis sous pression, Daniel Riolo adore ça

PSG : Mbappé mis sous pression, Daniel Riolo adore ça

Icon Sport

Lors de la conférence de presse de présentation de Lionel Messi ce mercredi au Parc des Princes, Nasser Al-Khelaïfi, le président du PSG, n’a pas hésité à envoyer un gros scud à Kylian Mbappé.

Au cours des dernières heures, le club de la capitale française est entré dans une nouvelle dimension. En faisant venir Leo Messi, le PSG s’est tout simplement offert le meilleur joueur de l’histoire du foot. Un sacré coup qui sera encore plus énorme si Mauricio Pochettino a la possibilité d’aligner l'Argentin avec Neymar et Kylian Mbappé. Ce qui n’est pas encore sûr. Car si le Brésilien sera bien aux côtés de son ancien ami barcelonais à Paris, rien ne dit que Mbappé va porter le maillot du PSG jusqu’à la fin de cette saison. En fin de contrat en 2022, l'international français refuse toujours de prolonger son bail. 

« Il n'a pas d'excuse pour faire quelque chose d'autres »

Malgré une certaine incertitude, Nasser Al-Khelaïfi est toujours aussi confiant par rapport à l’avenir du champion du monde. « Je pense que tout le monde connaît le futur de Kylian, il est Parisien, c'est un joueur de Paris. Kylian est un compétiteur, il a une mentalité de gagneur. Il a dit publiquement qu'il voulait une équipe compétitive, je pense maintenant qu'on ne peut pas être plus compétitif que cette équipe. Il n'a pas d'excuse pour faire quelque chose d'autres », a balancé, sous la forme d’un coup de pression, le président du PSG. 

« Des prétextes ou des mensonges »

Une petite attaque bien méritée pour Mbappé, d’après les dires de Daniel Riolo. « Il prend un gros coup de pression Mbappé là, non ? En gros, à lui de dire qu'il veut partir. Qu'il assume. Sinon, toujours pas de réaction joyeuse de sa part à la venue de Messi, j'ai raté ça ? En même temps, Mbappé s'est mis tout seul dans la merde avec une communication pourrie. Avoir conseillers et avocats pour en arriver à ça, franchement, c'est minable… Et c'est aussi la preuve que les caprices du genre 'je veux une grosse équipe, j'aime pas le DS, faut le virer' et le bla-bla autour, ça ne paye pas. Et que ce sont surtout des prétextes ou des mensonges », a balancé, sur Twitter, le journaliste de RMC, qui estime que Mbappé va devoir se racheter auprès des supporters du PSG dans les semaines à venir. Sur le terrain, mais pas seulement...