PSG : Mbappé galère, une terrible conséquence du covid ?

PSG : Mbappé galère, une terrible conséquence du covid ?

Photo Icon Sport

C'est une évidence, Kylian Mbappé n'est pas au mieux de sa forme depuis des semaines. Au point que certains se demandent s'il ne subit pas les effets secondaires du coronavirus.

Kylian Mbappé a connu bien des difficultés lors du match entre l'AS Saint-Etienne et le PSG, le champion du monde ne parvenant pas à faire la différence avec la défense des Verts. Il suffisait de regarder la gestuelle de la star française pour comprendre que les choses n’allaient pas dans le bon sens. E si Mauricio Pochettino a été compréhensif avec Kylian Mbappé après la rencontre, il est évident que l’entraîneur argentin du Paris Saint-Germain attend plus de son joueur. Reste que l’ancien monégasque ne peut pas avoir perdu tout son talent en l’espace de quelques mois, d’autant plus que physiquement Mbappé est visiblement toujours aussi affûté. Alors, au moment d’expliquer ce gros passage à vide, plusieurs hypothèses surgissent et elles vont d’un problème mental lié à son avenir au PSG ou ailleurs, à une vraie grosse fatigue, mais commence également à circuler la possibilité que l’attaquant parisien soit victime des effets secondaires du covid, que Kylian Mbappé a eu en septembre dernier. 

Mbappé a eu le covid en septembre

Dans Le Parisien, Mickaël Madar avoue qu’il pense à cela concernant le coup de mou de Mbappé. « Physiquement, il est dans le dur. Mais n’est-ce pas une conséquence du coronavirus qui entraîne parfois une fatigue extrême et un manque de peps ? Mercredi, je l’ai senti inoffensif, presque amorphe. Ma première pensée a été de me dire qu’il était cuit. Mais il y a peut-être autre chose, car son attitude m’a interpellé », explique, dans Le Parisien, l’ancien joueur et consultant de Canal+. De son côté, le Dr Jean-Bernard Fabre s’interroge aussi sur ce même sujet. « Il y a un truc auquel il faut penser : il a eu le Covid. Or, dans nos recherches, on s’est demandé si une fatigue sous-jacente ne pourrait pas s’installer, même pour des jeunes qui n’ont pas eu de symptômes, et perturber le système nerveux à haut niveau d’efforts. Plein de joueurs qui ont eu le Covid sont l’ombre d’eux-mêmes. Pour arriver à proposer une stratégie efficace et lui permettre de retrouver son énergie il faut comprendre d’où vient le problème. Est-ce du surentraînement, qu’on appelle burnout du sportif ? Est-ce lié au Covid ? Les deux ? Si on y va au pifomètre, ça ne sera absolument pas efficace », prévient ce docteur en physiologie.