PSG : Mbappé doit sauver des emplois, le cri d'alarme !

PSG : Mbappé doit sauver des emplois, le cri d'alarme !

Photo Icon Sport

Plus de deux mois après l’arrêt des compétitions en raison de la pandémie de Covid-19, certains clubs n’ont toujours pas trouvé d’accord avec leurs joueurs concernant une baisse des salaires.

C’est notamment le cas de l’OM ou encore du PSG, comme le rapporte L’Equipe ce vendredi. Au sein du club de la capitale, Nasser Al-Khelaïfi commence sérieusement à s’agacer de la situation alors que plus de 200 ME de manque à gagner vont plomber les caisses du club francilien. Surtout, ce manque de solidarité de la part des stars du vestiaire parisien met directement en grand danger de nombreux emplois chez les salariés administratifs du Paris Saint-Germain. Et c’est précisément à ce sujet que Jérôme Rothen a poussé un énorme coup de gueule sur l’antenne de RMC. L’ancien milieu gauche du PSG estime notamment que si un joueur comme Kylian Mbappé acceptait de baisser son salaire de 50 %, alors cela sauverait sans aucun doute de nombreux emplois.

« Quand tu prends le cas de Thiago Silva, je peux comprendre qu’il n’ait pas envie de faire d’effort (il est en fin de contrat le 30 juin). Mais, il y a d’autres joueurs au PSG ! Des têtes d’affiche. Ils ne peuvent pas se réveiller, eux ? C’est une initiative personnelle et penser aux gens qui travaillent dans l’ombre et qui sont dans la merde. Je vais prendre l’exemple de Kylian Mbappé, qui a fait des dons et chapeau à lui. Mais si lui montre la voie et dit : “sur un mois, tu me retires 50% de mon salaire”. Ils seraient tranquilles dans les bureaux. Tous les gens des bureaux sont en chômage partiel. Il y a des gens qui sont là depuis la création du club et ils sont dans la merde aujourd’hui. Ceux qui plient les maillots, que certains prennent pour leurs larbins, sont dans la merde. Les joueurs sont capables d’aller voir leur président et de dire “stop”. Si un joueur fait ça, les autres vont suivre. Et ils vont renvoyer une bonne image » s’est agacé Jérôme Rothen, stupéfait de voir aussi peu de solidarité et d’esprit d’initiative au sein des joueurs du Paris Saint-Germain.