PSG : Mbappé au Real, le Qatar menace Al-Khelaïfi

PSG : Mbappé au Real, le Qatar menace Al-Khelaïfi

Effrayé à l’idée de perdre Kylian Mbappé sans indemnité l’été prochain, le Paris Saint-Germain ne perd pas espoir. Des discussions ont été relancées avec l’attaquant français en vue d’une prolongation de contrat. Un dossier essentiel pour le président Nasser Al-Khelaïfi dont le poste serait en jeu.

Avec Kylian Mbappé, tout n’est peut-être pas perdu pour le Paris Saint-Germain. C’est du moins l’espoir du Qatar qui rêve d’accueillir l’attaquant des Bleus en tant que Parisien lors de la Coupe du monde 2022. Encore faudrait-il que le Français accepte de prolonger son contrat qui expire en juin prochain, et qui lui donne la possibilité de discuter librement avec le Real Madrid dès cet hiver. A l’heure actuelle, Kylian Mbappé n’aurait pris aucune décision.

Le Qatar met la pression

Et compte tenu du tirage au sort des huitièmes de finale de la Ligue des Champions, l’ancien Monégasque ne s’engagera sûrement pas avec les Merengue avant la double confrontation, histoire de ne pas accentuer les doutes sur son implication. Une bonne nouvelle pour le Paris Saint-Germain qui pourra profiter de ces mois supplémentaires pour tenter de le convaincre. La mission est essentielle pour Nasser Al-Khelaïfi, à qui le Qatar met une énorme pression. En effet, le média Madrid-Barcelona croit savoir que le président du club de la capitale joue son poste sur ce dossier.

Un départ de Kylian Mbappé au Real Madrid provoquerait donc son licenciement. Mais le dirigeant aura les moyens d’éviter ce coup dur, lui qui aurait l’autorisation de proposer un contrat XXL à son buteur. Il s’agirait d’un bail assorti d'un salaire total à 138 M€, soit le montant du précédent contrat de Lionel Messi au FC Barcelone. Ainsi, le gamin de Bondy deviendrait le joueur le mieux payé au Paris Saint-Germain. Dans le cas contraire, s’il refusait de prolonger, le Qatar aurait l’intention de ternir son image, en laissant entendre que Kylian Mbappé trahit Paris, le PSG et la France. Pas sûr que le joueur apprécie.