PSG : Mauro Icardi à Nice, l'improbable miracle !

PSG : Mauro Icardi à Nice, l'improbable miracle !

Icon Sport

Mauro Icardi fait partie des joueurs du PSG susceptibles de quitter le club cet été. L'Argentin a quelques pistes, dont une en France d'après la presse italienne. 

Le PSG veut considérablement remodeler son effectif cet été lors du mercato. Sous la houlette de Luis Campos, le club de la capitale prospecte un peu partout pour trouver des joueurs parfaits pour le futur collectif de Christophe Galtier. Vitinha a pour le moment débarqué de Porto et devrait être suivi par Renato Sanches (Lille), Milan Skriniar (Inter) ou encore Gianluca Scamacca (Sassuolo). Mais toutes ces arrivées, qui pourraient encore être complétées, ne pourront être assumées qu'avec des départs. La direction du PSG ne manque pas de joueurs à vouloir faire partir. Parmi une énorme liste de joueurs indésirables se trouve Mauro Icardi. L'attaquant argentin, pas plus chaud que cela à l'idée de quitter son confort parisien, a quelques offres à sa disposition. 

Icardi prêt à rester en France, mais pas au PSG ? 

Selon les informations de la Gazzetta dello Sport, un club français s'intéresse de près à Icardi : l'OGC Nice. Le club azuréen, qui vient de voir revenir au club Lucien Favre, aura beaucoup d'ambition cet été sur le marché des transferts. Mauro Icardi correspond apparemment au type de joueurs qui plait à Lucien Favre. Le média italien parle d'un potentiel prêt pour Icardi sur la Côte d'Azur. En plus de cela, Nice aimerait que le PSG prenne en charge une partie du salaire de l'Argentin de 29 ans, lui qui touche plus de 7 millions d'euros par an. Parmi les autres propositions qu'a reçues Icardi, il y a Wolverhampton, que l'ancien de l'Inter a déjà refusé, mais aussi Monza. Le club promu en Serie A a Silvio Berlusconi comme propriétaire et verrait d'un bon oeil une arrivée d'Icardi dans son club. Sa femme et agente, Wanda Nara, a déjà été contactée. Le couple n'a jamais caché son désir de retourner vivre en Lombardie. Mais une fois encore, Monza n'aura pas nécessairement les finances pour payer le salaire du joueur parisien, en perdition depuis quelques mois.