PSG : Les salaires explosent, Tebas accuse le Qatar

PSG : Les salaires explosent, Tebas accuse le Qatar

Photo Icon Sport

Depuis le transfert de Neymar au PSG en 2017, Javier Tebas a fait du combat contre les « clubs Etat » une priorité.

Très régulièrement, le président de la Liga espagnole accuse des clubs tels que le Paris Saint-Germain ou Manchester City, qui sont la propriété d’Etats. Au cours d’une conférence à Bilbao sur les droits télévisuels dans le paysage footballistique, Javier Tebas en a remis une couche. Cela faisait longtemps, le patron du football espagnol a de nouveau tapé sur le Qatar. Très cash et loin de manier la langue de bois, Javier Tebas accuse notamment le Paris Saint-Germain et Manchester City d’être à l’origine de l’explosion des salaires au cours des dix dernières années.  

« Les salaires au niveau européen ont connu une inflation de 15% parce que des clubs comme le PSG ou Manchester City ne payent pas avec les revenus qu'ils génèrent mais avec du pétrole et du gaz » a accusé le président de la Liga espagnole, avant de poursuivre. « Ils ont plus de revenus publicitaires que le Real Madrid, le FC Barcelone et Manchester United sans avoir leur image de marque. Ils payent beaucoup que ce qu'ils ne gagnent et il faut faire en sorte que cela s'arrête parce que le dopage financier devient un problème pour le football européen ». De nouvelles accusations qui ne manqueront pas de faire grincer des dents au Paris Saint-Germain, où l’on s’agace des sorties à répétition de Javier Tebas à l’encontre du Qatar. Cela fait au moins un ennemi en commun au PSG et à Manchester City, systématiquement ciblés par le président de la Liga espagnole, bien plus complaisant avec l’Atlético de Madrid ou le FC Barcelone, qui présentent pourtant des déficits monstrueux.