PSG : Les Parisiens à Ibiza, Leonardo regrette ce scandale

PSG : Les Parisiens à Ibiza, Leonardo regrette ce scandale

Photo Icon Sport

Plusieurs joueurs du PSG sont revenus avec le coronavirus de quelques jours passés à Ibiza. Leonardo n'est pas trop méchant avec Neymar et ses coéquipiers.

Pour débuter la saison de Ligue 1, le Paris Saint-Germain se déplacera jeudi à Lens avec un effectif pour le moins décimé, et il pourrait en être de même dimanche prochain face à l’Olympique de Marseille. La faute au satané Covid qui a frappé le PSG suite au court séjour passé par quelques stars du club de la capitale la semaine passée à Ibiza. Marquinhos, Keylor Navas, Mauro Icardi, Angel Di Maria, Leandro Paredes et évidemment Neymar ont été contrôlés positifs, et forcément cela ronfle du côté de la LFP où l’on regrette que le Paris SG n’ait pas fait plus attention au retour du Final 8. Mais invité du CFC, Leonardo a tenu à ramener un peu de mesure dans ce dossier, et ne pas toujours taper sur les joueurs, lui qui avait agacé le vestiaire parisien après avoir sévèrement critiqué l’organisation d’une fête d’anniversaire après la défaite à Dortmund.

Ayant retenu la leçon, le directeur sportif du PSG a cette fois calmé le jeu. « Moi, je suis très lié à la discipline, je suis d'une autre génération, je suis très focalisé sur ce sujet. Pour moi, ce qui compte c'est la discipline, le travail, le terrain. C'est une autre génération et cela a changé. Mais si on doit leur taper dessus par rapport à la performance ou par rapport l'image du club, on le fait. On le fait en interne, on parle, on cherche à transmettre ce que le club souhaite. Mais quand tu vois tous les joueurs  de football qui sont en vacances à Ibiza, quand tu vois qu’une bonne partie des joueurs du Bayern Munich étaient aussi en vacances à Ibiza, il ne faut pas seulement dire que les milliardaires du PSG sont là. S'il y a quelque chose qui dérange la performance ou l'image du club, on est là mais ce n'est pas le cas avec ces vacances (...) Le covid ? c'est comme si on avait inventé le Covid. C'est Paris, tout le monde a 8, 10, 11 joueurs positifs mais les positifs de Paris, c'est un scandale ! », s'étonne le directeur sportif brésilien du Paris Saint-Germain.