PSG : Leonardo renvoie Thomas Meunier à ses mensonges

PSG : Leonardo renvoie Thomas Meunier à ses mensonges

Photo Icon Sport

Leonardo n'a pas apprécié les déclarations de Thomas Meunier dans la presse allemande, et le directeur sportif du PSG a répondu à son ancien défenseur.

Leonardo se fait rare dans les médias, mais le dirigeant du Paris Saint-Germain a estimé que les propos de Thomas Meunier méritaient une réponse rapide et claire. Car se confiant ce jeudi à une agence de presse allemande, le défenseur international belge, qui a signé récemment au Borussia Dortmund, a étalé sa rancœur face au PSG. Thomas Meunier affirme notamment que Leonardo a refusé de négocier financièrement avec le club allemand afin que Meunier finisse la saison et la Ligue des champions avec Paris avant de rejoindre la Bundesliga. Et le Belge de préciser que le club de la capitale lui avait interdit d’accéder au Camp des Loges en même temps que ses coéquipiers durant les derniers jours de son contrat. Pour Leonardo, tout cela est une vaste blague et Thomas Meunier a réécrit l’histoire à sa sauce.

Dans Le Parisien, le directeur sportif brésilien a donné sa version des faits, et elle est radicalement différente de celle de l’ancien défenseur du PSG. « Pour ces joueurs en fin de contrat, nous avons mis en place une politique commune : les prolonger de deux mois (juillet et août) afin de terminer les compétitions aux mêmes conditions que celles en vigueur dans leur contrat qui se finissait le 30 juin 2020. Thiago Silva, Eric Choupo-Moting et Sergio Rico ont accepté. Ils ont eu un comportement parfait. Thomas Meunier, lui, avait déjà signé au Borussia Dortmund. Je ne sais pas quand. Libre depuis le 1er janvier de s'engager où il veut, il était parfaitement dans son bon droit. Il a demandé le même salaire qu'au Borussia. J'ai appelé le Borussia pour obtenir un prêt et le club allemand a exigé un prêt payant. Dans ces conditions, c'était impossible. Il n'y avait aucune raison d'agir différemment avec lui. Le club ne lui a jamais manqué de respect (…) On a essayé de le prolonger, il n'a pas voulu, c'est son droit. On n'a donc pas réussi à obtenir un accord. Il a demandé à se présenter au camp des Loges. On lui a dit non par courrier du club parce que cela n'avait pas de sens de venir pour 8 jours (...) Il est venu saluer les joueurs au camp des Loges le 26 juin, au lendemain de sa signature à Dortmund. Il n'était donc pas interdit de centre d'entraînement », explique Leonardo, qui réfute donc avoir été mesquin avec Thomas Meunier.