PSG : Leonardo et Tuchel, une folle scène de ménage en pleine nuit

PSG : Leonardo et Tuchel, une folle scène de ménage en pleine nuit

Photo Icon Sport

On en sait un peu plus sur les conditions du départ de Thomas Tuchel du Paris Saint-Germain après PSG-Strasbourg. Le dialogue avec Leonardo a été musclé.

Mercredi soir, lorsque Jérôme Miguelgorry a sifflé la fin du match entre le Paris Saint-Germain et le RC Strasbourg, personne ne se doutait qu’après cette victoire du PSG 4 à 0 Thomas Tuchel allait apprendre par Leonardo qu’il était viré du poste d’entraîneur. C’est pourtant ce qu’il s’est passé, et à priori ce n’est pas par un appel téléphonique que le technicien allemand a été informé par le directeur sportif brésilien qu’il devait immédiatement partir. L’Equipe affirme ce samedi que tout s’est joué dans les coulisses du Parc des Princes, et que le ton n’a pas été amical entre Tuchel et Leonardo, ce dernier n’ayant jamais eu d’atomes crochus avec un coach qu’il n’avait pas choisi. Et après le choc initial, car il n’avait pas vu venir son limogeage et a vraiment été mis KO pendant quelques minutes, Thomas Tuchel a haussé le ton dans une scène digne d’une rupture amoureuse.

Leonardo et Tuchel, des cris au Parc des Princes

Le dialogue entre Leonardo et Tuchel a duré une heure selon les journalistes du quotidien sportif. « Après la conférence de presse suivant le match face à Strasbourg, Leonardo demande à Tuchel de le suivre. Il n’y a déjà plus grand monde dans le vestiaire parisien en cette avant-veille de Noël (...) Les deux patrons du secteur sportif du PSG s’isolent dans une salle à côté du vestiaire. C’est au directeur sportif qu’incombe la charge d’annoncer à l’entraîneur allemand que son aventure s’achève, à six mois de la fin de son contrat. Pour Tuchel, c’est la stupeur (...) Tuchel n’est pas du genre à encaisser sans rien dire. Le ton monte et des cris retentissent (...) À l’issue de cette entrevue, Tuchel et son staff allemand filent au centre d’entraînement, à Saint-Germain-en-Laye. Au cœur de la nuit, c’est dans un Camp des Loges quasi désert, où ils croisent l’agent de sécurité et les intendants rentrés du Parc des Princes, qu’ils rassemblent leurs affaires, avant de partir quelques minutes plus tard. Leur aventure au PSG vient de s’achever brutalement », racontent Arnaud Hermant et José Barroso.