PSG : Le vrai prix de Vitinha révélé, ça pique !

PSG : Le vrai prix de Vitinha révélé, ça pique !

Tout ne change pas en un claquement de doigts au PSG, et le club de la capitale s'est fait plaisir en recrutant Vitinha du FC Porto. 

La révolution du PSG débute par un énorme achat. Le club de la capitale a officialisé ce jeudi soir la venue de Vitinha en provenance du FC Porto. Une arrivée qui était clairement le premier objectif de Luis Campos depuis son arrivée à Paris. Pendant des semaines, le PSG a été seul sur le coup du milieu de terrain, et il n’y a de toute façon pas eu de négociations. Obligé de le faire en raison de ses statuts, le FC Porto a publié un communiqué détaillant le prix de vente du joueur, qui correspondait au montant précis de sa clause libératoire. Résultat, pour faire venir Vitinha, Paris a lâché 41,525 millions d’euros. Mais le PSG n'a pas payé la commission de 4 millions d'euros, prise en charge par les Dragons. Il s’agit tout de même du 10e plus gros transfert réalisé par le club de la capitale, au niveau d’un Javier Pastore en 2011, ou d’un Thiago Silva en 2012, voire d’un Leandro Paredes en 2019.

80 millions d'euros déjà dépensés par le PSG

Un sacré investissement mais le conseiller sportif du Paris SG est persuadé que l’international portugais en vaut largement le coup. Le dénicheur du talent a justement été recruté pour trouver des joueurs qui vont avoir un impact sur le jeu et l’état d’esprit de l’équipe, sans ramener exagérément le côté « rock star ». Vitinha s’est donc engagé pour cinq saisons, et va forcément provoquer de grosses attentes, lui qui est annoncé comme un possible successeur de Marco Verratti. « Je sors de ma meilleure saison avec Porto, j’ai remporté des titres et j’ai réussi à devenir international portugais, ce qui était un rêve pour moi. Je veux continuer à progresser, et je veux le faire ici, continuer à gagner des titres », a livré le nouveau milieu de terrain du Paris SG. Quelques jours plus tôt, le champion de France venait de lever l’option d’achat de Nuno Mendes pour 38 millions. Et ce sont donc 80 millions d’euros qui viennent d’être dépensés en quelques jours par le PSG, pour qui la révolution demandée ne signifie clairement pas la fin des dépenses sur le marché des transferts.