PSG : Le Qatar explose le nouveau monde avec Icardi

PSG : Le Qatar explose le nouveau monde avec Icardi

Photo Icon Sport

Le feuilleton Mauro Icardi, long de plusieurs semaines, touche à sa fin. L'Argentin vient de signer pour quatre ans au PSG, comme l'a expliqué le club de la capitale ce dimanche midi.

Une très belle opération pour le club de la capitale, alors que le buteur de 26 ans était évalué à près de 100 ME il y a encore un an et demi. Néanmoins, un transfert d’une telle envergure alors que le mercato n’est même pas officiellement ouvert prouve bien que le monde du football n’a pas tellement changé malgré la crise du Covid-19. C’est tout du moins l’avis de Willy Sagnol, pour qui le transfert de Mauro Icardi prouve que le « nouveau monde » n’a rien de différent avec celui qui était le nôtre avant la crise sanitaire.

« C’est une bonne chose que Mauro Icardi reste au PSG, il a montré qu’il savait marquer des buts même si on aimerait qu’il soit parfois plus dynamique dans le jeu. Là on est proche des 60 ME, l’option d’achat était à 70 ME, c’est quasiment pareil… on ne va pas faire la fine bouche à 10 ME près. Et puis il y a son salaire à 10 ME par an… Cela montre à tous les naïfs, à tous les nostalgiques de l’ancien football, qui pensaient que la crise ferait revenir à des niveaux de transfert moins élevés que c’est fini ! C’est déjà fini ! Si Icardi vaut 60 ME, Agüero vaut 100 ME, Mbappé 220 ME et Neymar 250 ME. C’est déjà fini, on voit qu’il n’y aura pas de baisse dans la folie des transferts et des salaires. Pour les petits ? Peut-être… et encore… les gros tirent les petits dans le football, c’est une règle immuable » a commenté l’ancien entraîneur du Bayern Munich, pour qui Nasser Al-Khelaïfi et Leonardo ont fait voler en éclats le nouveau monde.