PSG : Le futur CR7 et ses embrouilles, c'est fini pour Paris

PSG : Le futur CR7 et ses embrouilles, c'est fini pour Paris

Photo Icon Sport

Recruté contre un chèque de 25 millions d’euros en provenance du Real Madrid en 2016, Jesé est sûrement l’un des plus gros flops de l’histoire du Paris Saint-Germain.

Annoncé comme une recrue en or, l’attaquant espagnol n’a finalement joué que 18 matchs sous le maillot du club de la capitale, pour un maigre total de deux buts… Placardisé par les entraîneurs parisiens et prêté à Las Palmas (2017), à Stoke City (2017-2018), au Betis Séville (2018-2019) puis au Sporting CP (2019-2020), le joueur de 27 ans n’a pas trouvé chaussure à son pied l’été dernier. Resté au PSG, l’ancien crack du centre de formation du Real a fini par quitter Paris par la petite porte au début de ce mois de décembre avec une rupture de contrat. Une véritable déchéance sur le terrain qui s’est accompagnée de nombreux déboires dans la vie privée. Souvent en couple avec des filles de télé-réalité, comme Aurah Ruiz, Jesé ne laisse pas de bons souvenirs où il passe. Pointé du doigt par Melody Santana, la mère de ses enfants, l’Espagnol s’est défendu sur les réseaux sociaux.

« Ils veulent maintenant gagner de l'argent en parlant de moi »

« Si mes enfants vont bien, c'est grâce à moi. C'est vraiment triste que certaines femmes ne veuillent pas travailler, alors qu'elles aiment acheter des sacs et publier des photos avec. Laissez-moi tranquille et vivez votre vie. Que cela vous plaise ou non, je suis le père de tous mes enfants. Heureusement, je gagne de l'argent même quand je dors. Hypocrite, égoïste et sale… Ils veulent maintenant gagner de l'argent en parlant de moi », a lâché Jesé sur Instagram. Une attaque qui a fait mouche chez son ex-femme.

« Sur le mercato, aucune équipe ne veut de toi »

« Au cours de ces 8 années, le père de mes enfants m'a poursuivi en justice pour dire que les enfants n’étaient pas les miens. Si j'avais intenté un procès, j'aurais gagné, mais j'étais trop cohérente. J'ai toujours gagné ma vie honnêtement en vendant des t-shirts dans un magasin. J’étais la seule personne qui t’aimais quand tu n’étais personne, mais lorsque notre deuxième enfant est né, tu étais aux Maldives avec une autre femme. Maintenant, sur le mercato, aucune équipe ne veut de toi, même pas gratuitement, donc tu ferais donc mieux de ne pas parler d’argent. Un jour, des gens ont dit que tu serais le nouveau CR7. Mais au lieu de cela, regarde-toi maintenant… Tu n'as même plus d'ami… », a balancé Melody Santana dans un règlement de comptes bien triste, qui devrait en tout cas conforté les dirigeants du PSG qu'ils ont bien fait de se séparer de Jesé.