PSG : Le fiasco Zidane, l'incroyable bourde du Qatar

PSG : Le fiasco Zidane, l'incroyable bourde du Qatar

Icon Sport

Le PSG est toujours à la recherche d'un nouvel entraîneur. Sauf rebondissement, l'heureux élu ne sera pas Zinedine Zidane. Jusqu'à présent, aucun plan B n'avait été sérieusement étudié. 

La direction du PSG est à pied d'oeuvre depuis plusieurs jours afin de trouver un nouvel entraîneur. Mauricio Pochettino va en effet être remercié et le club de la capitale veut lancer un nouveau projet avec à sa tête, un nouvel homme fort sur son banc de touche. Comme rappelé dernièrement par la presse spécialisée, le PSG hésite entre Zinedine Zidane et Christophe Galtier. Le premier est le choix du Qatar quand le second est un homme proche de Luis Campos. Doha mène des négociations ardues avec le clan de Zidane depuis plusieurs semaines mais selon RMC, le Z a refusé les avances du PSG, avec comme prétexte la volonté farouche de reprendre l'équipe de France après la Coupe du monde 2022. Un échec donc pour QSI qui a fait réagir Daniel Riolo. 

Riolo surpris par la stratégie du PSG 

Sur son compte Twitter, le consultant a en effet donné son avis sur la stratégie du PSG avec son prochain coach. Selon lui, elle laissait à désirer. « 1/ premier échec en nego pour le Qatar qui aura traîné jusqu’au 20 juin pour avoir un coach plan B. 2/ Zidane mise sur un échec des Bleus au Mondial 3/ il ne ferme pas la porte pour l’avenir 4/ De Zidane a Galtier le psg n’a rien prévu tellement QSI était certain d’aboutir », a notamment indiqué Daniel Riolo, surpris par l'échec du PSG dans ses négociations avec Zidane. Si la piste Zidane était donc définitivement enterrée pour cet été, tout porte à croire que c'est bien Christophe Galtier qui prendra les rênes du club de la capitale.

Un plan B qui vient donc seulement de se confirmer ces derniers jours avec l'approche des dirigeants parisiens avec leurs homologues niçois. Jusqu'ici, en dehors du forcing très personnel de Luis Campos, le PSG n'avait tout simplement étudié aucune autre solution, étant persuadé que Zidane finirait par dire oui au champion de France. Galtier n'a donc pour le moment absolument aucune concurrence. Une opportunité unique pour le coach de Nice, qui aurait d'ailleurs validé les venues de Vitinha (FC Porto) et de Renato Sanches (Lille). Avec le PSG, Galtier rentrerait dans une nouvelle dimension. Aucun cadeau ne lui sera fait et son groupe de stars devra être géré à la perfection. Pour cela, Luis Campos jouera un grand rôle pour l'épauler et gérer les egos. 

Galtier et Campos, un duo qui promet

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Paris Saint-Germain (@psg)

Si les fans du PSG s'attendaient très certainement à du très lourd et l'arrivée de Zidane pour remplacer Mauricio Pochettino, ils pourront se rassurer au vu de l'entente du duo Galtier-Campos. Les deux hommes ont déjà travaillé ensemble à Lille et sont réputés pour leur amour du football. Sur le plateau de L’Equipe du Soir, Hervé Penot a d'ailleurs vanté les mérites du nouveau conseiller sportif du PSG. « Campos, il est considéré comme le meilleur recruteur au monde, il est capable de façonner des équipes par ses recrutements. Et là d’un seul coup, il n’y connaitrait plus rien. Il a été adjoint de José Mourinho, il sait ce que c’est le très haut niveau. Quand il était à Lille, il avait fait le choix de prendre Christophe Galtier. Et à l’époque, il ne le connaissait pas trop. Mais il a appris à le connaître et s’est rendu compte de ses qualités. C’est pour ça que la première chose qu’il a faite c’est de le choisir sur le banc du PSG. Il joue sa tête là-dessus Campos, donc vous pensez qu’il va faire n’importe quoi ? Non. Il sait que Galtier c’est quelqu’un qui peut apporter beaucoup au PSG. Le club est suffisant assez tombé dans cette erreur de bling bling », a notamment précisé le journaliste, impatient de voir ce que Galtier et Campos apporteront au PSG. Car les moyens seront grands cet été pour renouveler l'effectif. Petit bémol tout de même, le club de la capitale va devoir vendre une partie de ses indésirables. C'est peut-être bien là le plus gros défi du mercato parisien...