PSG : Le départ d'Ibrahimovic fait mal à Cavani lâche Pascal Praud

PSG : Le départ d'Ibrahimovic fait mal à Cavani lâche Pascal Praud

Photo Icon Sport

Maladroit dans la finition contre Metz dimanche en championnat (3-0 pour le Paris Saint-Germain), Edinson Cavani n'échappe pas aux critiques cette semaine.

Et pour cause, l'attaquant uruguayen, qui a souvent réclamé le poste d'avant-centre avant le départ de Zlatan Ibrahimovic, était attendu au tournant par ses nombreux détracteurs dont Pascal Praud ne fait pas partie. De son côté, le journaliste croit plutôt à un accident notamment lié à l'absence du Suédois qui, contrairement à ce l'on pensait, ne faisait pas forcément de l'ombre à Cavani.

« Ne comptez pas sur moi pour égratigner un footballeur qui a marqué 53 buts avec le PSG en trois saisons de Ligue 1 (97 matchs) même si son ratio a baissé au regard des années napolitaines. Je plaide dimanche pour l’accident de travail, a commenté notre confrère sur son blog Yahoo Sport. Après tout, il existe des chefs étoilés qui manquent leur béarnaise. Cavani a raté des occasions en or parce que c’est la vie des buteurs, parce que si la chance n’existe pas, reconnaissons que la malchance accompagne de temps en temps les élus des pelouses. »

El Matador en manque d'Ibrahimovic ?

« Cavani n’est pas Ibrahimovic et il ne le sera jamais. Je n’ai pas fait le deuil du Suédois et je regrette son départ que je comprends d’autant moins que le PSG ne lui a pas trouvé un remplaçant. Si je suis orphelin de Zlatan, Cavani l’est tout autant, a-t-il estimé. Les deux hommes, bon gré mal gré, avait trouvé un terrain d’entente. Cavani n’était pas content, il le faisait parfois savoir mais ça faisait partie du jeu. Au nom de l’intérêt supérieur du PSG, Ibra gardait l’axe et Cavani glissait sur les côtés. Qui dira que cette association n’a pas fonctionné ? » Peut-être les supporters parisiens qui en attendaient davantage en Ligue des Champions...