PSG : Le cancre Neymar prié de prendre exemple sur Ibrahimovic

PSG : Le cancre Neymar prié de prendre exemple sur Ibrahimovic

Photo Icon Sport

Samedi après-midi, Montpellier se déplace au Parc des Princes afin d’y défier le Paris Saint-Germain. L’occasion pour Andy Delort de croiser à nouveau la route de son meilleur ami, Neymar…

Le 7 décembre dernier à La Mosson, l’attaquant de Montpellier et la star brésilienne du PSG s’accrochaient à l’issue de la rencontre, gagnée par Paris (3-1). Sur le chemin des vestiaires, Andy Delort reprochait notamment à Neymar son manque de respect et son attitude un brin provocatrice sur le terrain. Dans les colonnes du Parisien, Andy Delort a remis une pièce dans la machine à la veille de la rencontre, indiquant que Neymar aurait tout intérêt à prendre exemple sur son prédécesseur du PSG, Zlatan Ibrahimovic.

Delort tacle Neymar... 

« Il s’est passé un truc en regagnant le vestiaire. Et ça a fait le buzz car c’était lui. Que ce soit Neymar ou un autre, peu importe. Il reste un homme et un joueur extraordinaire. Mais il n’a pas besoin de chambrer ses adversaires. Il gagne 3-1 à la Mosson avec un coup franc pleine lucarne. C’est bien. Je lui ai reproché son attitude un peu hautaine. Il me tenait à cœur de le lui dire en face. Zlatan pouvait faire des déclarations dans les médias, mais sur un terrain, lui au moins était hyper respectueux » a raconté l’ancien buteur du Stade Malherbe de Caen dans les colonnes du quotidien francilien.

... mais « le pire », c’est Paredes

Par ailleurs, Neymar n’est pas le seul à s’attirer les foudres d’Andy Delort, auteur de 11 buts toutes compétitions confondues cette saison. En effet, le buteur pailladin s’est également payé un certain Leandro Paredes. « Je n’ai peur de personne. Mais le pire à Paris, c’est Paredes. C’est incroyable comment il parle. Il insulte tout le monde sur un terrain. Et pourtant il s’appelle Paredes. Pas Neymar » a ajouté Andy Delort, qui n’a pas que des amis au Paris Saint-Germain. Le choc de la 22e journée entre le MHSC et le PSG, samedi au Parc des Princes promet d’être animé. Et peut-être électrique.