PSG : La LFP larbin du Paris Saint-Germain ? Le boss s'emballe

PSG : La LFP larbin du Paris Saint-Germain ? Le boss s'emballe

Photo Icon Sport

En autorisant le Paris Saint-Germain à aller faire un court stage à la mi-janvier au Qatar, alors que le club de la capitale a des matches en retard à jouer en Ligue 1, la Ligue de Football Professionnel a relancé les reproches qui lui sont régulièrement adressés sur un supposé favoritisme envers le PSG. Mais, invité ce jeudi de France-Info, Didier Quillot s'est défendu de tout cela, rappelant que les dirigeants de la LFP étaient contre cette autorisation d'aller au Qatar, mais que ce sont les présidents des clubs de Ligue 1 qui avaient validé ce feu vert donné au Paris SG.

Et le dirigeant de la Ligue de faire face à ces accusations. « Cette dérogation a été acceptée par le conseil d'administration. La direction générale et la présidence de la Ligue n'étaient pas favorables et nous l'avons dit d'ailleurs. On a trouvé une solution qui est un compromis. Le PSG voulait faire cette tournée pour des raisons commerciales et financières, ceci s'inscrit dans des accords économiques que le PSG doit activer pour passer le fair-play financier qui lui est imposé par l'UEFA et sur lequel il y aurait tant à redire (...) J’ai plusieurs fois dit non au PSG et au Qatar (...) Les joueurs du PSG sont traités comme les autres joueurs, lorsqu'ils commettent des infractions ils ont ensuite des matchs de suspension », a expliqué le directeur général exécutif de la Ligue de Football Professionnel histoire faire cesser ces reproches.