PSG : L'aveu choc de Leonardo, le Qatar en alerte

PSG : L'aveu choc de Leonardo, le Qatar en alerte

Photo Icon Sport

Le PSG tire beaucoup plus la langue que prévu sur le plan économique, après la décision des instances de mettre un terme à la saison.  

En attendant de connaitre les décisions des autres pays européens, la France est à l’arrêt total en ce qui concerne le football. Cela peut paraitre bien secondaire par rapport à l’actualité mondiale, mais c’est toute une économie qui tire la langue. Et même les plus fortunés sont touchés. C’est le cas du PSG, qui n’aborde pas vraiment le marché des transferts avec les mêmes ambitions qu’après une saison « normale ». L’Equipe le révèle ce samedi, Leonardo évoque la situation du Paris SG à différents interlocuteurs en ce moment, et sur le plan financier, l’enveloppe pour recruter s’amincit à vue d’oeil. L’arrêt du championnat a provoqué une baisse des rentrées d’argent, entre les droits TV et la billetterie, mais aussi une part de sponsoring. Et si le PSG est souvent cité en exemple comme un club qui ne joue pas sa peau avec cette crise sanitaire puis économique, il tire plus la langue que prévu.

Ainsi, les dirigeants parisiens guettent également l’avis de l’UEFA sur le fair-play financier pour cette saison, pour savoir dans quelle mesure cela pourrait s’assouplir, si jamais les propriétaires veulent remettre la main à la poche pour équilibrer les comptes. En tout cas, cette tendance empêche pour le moment Nasser Al-Khelaïfi d’avancer sur le budget du mercato. Et si Leonardo ne manque pas d’idées pour les prochaines recrues, il n’a pour le moment pas les moyens de ses ambitions. Voilà qui explique pourquoi Edinson Cavani et Thiago Silva pourraient prolonger alors qu’ils étaient sur le départ. Et nul doute que le PSG ferait partie des grands perdants sur le plan économique si jamais la Liga, la Premier League et les autres championnats reprenaient, avec la manne financière des droits TV qui débarquerait dans les poches des autres ténors européens.