PSG : Kimpembe a souffert, le Qatar l'a sauvé

PSG : Kimpembe a souffert, le Qatar l'a sauvé

Icon Sport

Absent depuis plus d'un mois et demi, Presnel Kimpembe est de retour au Paris Saint-Germain. Et le défenseur, qui devrait être dans le groupe français pour le Mondial, peut remercier le Qatar.

Bien installé au coeur de la défense du Paris Saint-Germain, Presnel Kimpembe a vécu un excellent début de saison, ce qui était évidemment une bonne nouvelle pour le club de la capitale, mais également pour les Bleus dans la perspective du Mondial. Mais début septembre, lors de la courte victoire du PSG contre Brest (1-0), le vice-capitaine parisien avait abandonné ses coéquipiers sur blessure après un tacle resté fameux sur Ivan Cardona. Sur cette action, Kimpembe avait repoussé l’arbitre du match, Jérémie Pignard, en lui lançant : « Wesh, touche-moi pas frère ! Pourquoi tu me touches ? ». Une phrase qui avait fait du bruit, d’autant plus que le défenseur du PSG aurait pu se faire expulser sur l’action. Mais, sur ce tacle, l’international tricolore s’était également fait une lésion aux ischio-jambiers qui l’a éloigné des terrains pendant six semaines. Une période très compliquée pour Presnel Kimpembe, qui est allé au Qatar pour tenter de revenir à 100%.

Kimpembe a stressé à cause du PSG et du Mondial 2022

Et sur ce que l’on a vu mardi contre Haïfa, le défenseur du Paris Saint-Germain a retrouvé son meilleur niveau. Pour cela, Presnel Kimpembe peut chaleureusement remercier l’équipe du fameux centre médical Aspire basé dans la capitale du Qatar, où de nombreux footballeurs se sont refait une santé. Du côté de Doha, le joueur de 27 ans a souffert, mais à en croire Adrien Chantegrelet, cela a été pour son bien. « Supervisé par un physiothérapeute du PSG et une équipe dédiée, le numéro 3 s’est astreint à un travail de réathlétisation sur son ischio gauche avec, en parallèle, des exercices de renforcement musculaire des mollets et de la hanche. Ces séances quotidiennes lourdes ont fait « souffrir » un Kimpembe très consciencieux dans les soins et sur la partie récupération. Le joueur a perdu dans le même temps du poids, un choix délibéré pour gagner en agilité et en mobilité sur les terrains », explique le journaliste du Parisien, qui précise que Presnel Kimpembe a tout de même gambergé durant son absence, conscient que cette blessure arrivait à un moment charnière de la saison avec le PSG, mais l’équipe de France. Son retour en Ligue des champions a toutefois redonné le moral au défenseur, qui va désormais pouvoir retrouver sa place, Christophe Galtier comptant clairement sur lui.