PSG : Immunité collective au Covid, Paris proche d'y arriver !

PSG : Immunité collective au Covid, Paris proche d'y arriver !

Icon Sport

Le Paris Saint-Germain empile les cas de covid depuis l'été dernier, et le club de la capitale n'est plus très loin de l'immunité collective.

Après les vacances post-Final 8 qui avaient déclenché une première vague de joueurs positifs au coronavirus, le Paris Saint-Germain a commencé l’année 2021 avec une seconde vague, laquelle a également touché le staff du club de la capitale, Mauricio Pochettino et son fils étant, notamment, touchés par ce virus. Pour la rencontre Lorient-PSG au menu de ce dimanche, on peut parler d’un Covidico puisque les deux clubs ont cumulé 32 joueurs positifs (14 à Lorient, 18 à Paris). Mais si cela n’est évidemment pas un sujet de plaisanterie, du côté du Paris Saint-Germain on estime qu’après Marco Verratti et Abdou Diallo, touchés par le Covid 19 cette semaine et absents pour le déplacement en Bretagne, le plus dur a probablement été fait. En effet, selon Le Parisien, du côté du club de la capitale, il est désormais raisonnable que l’immunité collective n’est plus très loin. 

Dans le quotidien francilien, David Opoczynski estime que cela devrait rapidement se régler. « Avec 18 joueurs ayant contracté le Covid, le PSG n’est pas loin de pouvoir espérer une immunité collective pour les semaines à venir », explique le journaliste. Pour résumer succinctement ce qu’est l’immunité collective, plus il y a de personnes infectées, plus elles doivent développer des anticorps contre l'infection et moins elles en contamineront de nouvelles. Avec le temps, cette immunisation collective doit aboutir à la fin de la maladie. Et du côté du Paris Saint-Germain, compte tenu du nombre des joueurs qui ont des anticorps, la maladie va moins se propager et donc disparaître. Cela n'empêche cependant pas les joueurs du PSG de respecter les mesures sanitaires, histoire notamment de donner l'exemple, car si l'immunité collective existe dans le vestiaire, c'est loin d'être le cas dans la population générale.