PSG : Henrique le rend fou, Luis Campos veut sa peau

PSG : Henrique le rend fou, Luis Campos veut sa peau

Lancé dans une opération dégraissage en cette fin de mercato estival, le Paris Saint-Germain peut compter sur les inspirations de Luis Campos et les talents de négociateurs d’Antero Henrique… ou pas, vu que les deux hommes divergent au fil du temps.

Débarqué au sein du club de la capitale française en juin dernier pour faire oublier Leonardo, Luis Campos a bel et bien posé sa patte sur le PSG. Déjà parce que c’est lui qui a choisi le remplaçant de Mauricio Pochettino, à savoir Christophe Galtier. Mais aussi parce qu’il a placé ses hommes de main pour gérer une partie du mercato parisien. C’est dans ce sens qu’il a fini par accepter le retour d’Antero Henrique, ancien directeur sportif du PSG jusqu’en 2019 et resté très proche de l'Emir du Qatar après son passage dans le Golfe ces dernières années. Si le conseiller technique du PSG lance les discussions avec les joueurs pour des départs ou d’éventuelles arrivées, Henrique prend ensuite le relais en bouclant les négociations financières avec les entourages des éléments concernés.

Avec des rôles bien définis de chaque côté, Campos et Henrique auraient dû s’entendre afin de renforcer l’effectif du PSG tout en dégraissant le groupe de Galtier. Sauf que selon les informations de RMC, la relation entre les deux dirigeants portugais commencent à se tendre, alors que le marché des transferts va bientôt fermer ses portes.

De la friture sur la ligne entre Campos et Henrique

Il faut dire que les deux hommes n’ont pas toujours la même vision des choses sur certains dossiers. « Ils ne sont pas toujours sur la même longueur d’onde. Par exemple, pour un jeune joueur courtisé, l’un voulait vendre quand l’autre nous parlait uniquement d’un prêt avec option d’achat », explique un agent de joueurs. Le cas d’Idrissa Gueye a aussi provoqué des anicroches entre les dirigeants, vu qu’Henrique était prêt à céder gratuitement le milieu à Porto ou au Sporting avant de demander une indemnité de transfert à Everton, où l'international sénégalais veut aller après avoir trouvé un accord avec les Toffees. Un penchant à faire un cadeau aux clubs portugais, ou un simple désaccord sur la stratégie ?

Une fin de mercato déterminante

En froid avec Campos et mis sous pression par Christophe Galtier, qui « compte sur Antero pour limiter le nombre de contrats », Henrique sera donc sur le grill durant la semaine à venir. Car même s’il a réalisé de belles choses avec les départs de Kehrer ou Kalimuendo, il a encore du pain sur la planche. Dans les heures à venir, Leandro Paredes devrait prendre la direction de la Juventus. Pour le reste, Henrique va également devoir finaliser des deals avec Ander Herrera (Athletic Bilbao), Keylor Navas (Naples) et Mauro Icardi (Galatasaray). Une certaine pression qu’il devra bien gérer pour garder sa place au sein du PSG, sachant que le duo Campos - Galtier a tout de même les commandes du secteur sportif, surtout quand le mercato sera terminé.