PSG : Galtier commet sa première grave erreur

PSG : Galtier commet sa première grave erreur

Icon Sport

Une semaine après PSG-Montpellier, les discussions sont encore nourries après l'affaire du penalty entre Neymar et Kylian Mbappé. Kevin Diaz n'en revient pas et juge la situation très grave pour le club parisien.

Même dans un début de saison idyllique qui a vu le PSG inscrire 14 buts en trois matches officiels, les vieux démons ne laissent pas en paix le Parc des Princes. Ces vieux démons prennent le nom de guerres d'égos, de conflits évitables ainsi que de psychodrames. Neymar et Kylian Mbappé sont au centre des débats après leur altercation pour tirer le deuxième penalty parisien la semaine dernière face à Montpellier. Très clairement, il est question de savoir comment les stars parisiennes vont jouer ensemble cette saison et qui sera le leader de l'équipe sur le terrain. Kylian Mbappé, tout auréolé de sa prolongation de contrat, se rêvait incarner ce rôle mais il a un peu déchanté depuis quelques jours.

Le PSG vient de se créer un grave problème selon Diaz

Le prodige parisien est sous le feu des critiques après son attitude sur le terrain samedi dernier. Il était vraiment vexé d'avoir cédé le deuxième penalty à tirer à Neymar après son premier échec. De son côté, le Brésilien n'est pas en reste après avoir relayé des messages véhéments sur les réseaux sociaux contre son coéquipier juste après le match. Le PSG traverse sa première petite tempête de l'ère Galtier et, contrairement aux dires de l'entraîneur parisien qui minimisait la situation, l'heure est grave. C'est ce qu'affirme Kevin Diaz sur l'antenne de RMC. 

« Ce match était surréaliste. Galtier peut nous dire que c’est un épiphénomène mais ce qu’il s’est passé est très grave. Tu tires ton premier penalty ok. Deuxième Neymar vient, si c’est pas à lui de tirer, c’est pas à lui de prendre le ballon. Galtier nous endort. C’est pas parce que tu as loupé un penalty que tu passes en numéro 2. Derrière, la réaction de Mbappé est ridicule et inadmissible tout grand Mbappé qu’il est. Neymar n’a pas à liker des tweets en portugais qui critiquent Mbappé. Après une préparation réussie, c’est surréaliste ce qu’il s’est passé. Galtier peut dire ce qu’il veut, ça va les suivre toute la saison. Demain, en quarts de finale de Ligue des champions, ils ont un penalty tout le monde va regarder celui qui tire avec des couteaux dans le dos. Après pour moi, c’est pas parce que tu mets un joueur au centre du projet que tu lui donnes les penaltys obligatoirement », a t-il développé dans l'After Foot. Le footballeur professionnel qu'a été Kevin Diaz le sait, une petite étincelle peut embraser n'importe quel vestiaire surtout au PSG. Luis Campos et Christophe Galtier sont donc appelés à la plus grande vigilance pour ne pas gâcher le travail de tout un été.