PSG : Ex-indésirable, Danilo dépasse Ramos et Marquinhos

PSG : Ex-indésirable, Danilo dépasse Ramos et Marquinhos

En l’absence de Presnel Kimpembe blessé, Danilo Pereira en profite pour intégrer le onze du Paris Saint-Germain en charnière centrale. Et le milieu de formation fait mieux que dépanner.

Si l’Olympique Lyonnais s’est procuré tant d’occasions d’éviter la défaite (0-1) dimanche soir, c’est aussi parce que certains joueurs du Paris Saint-Germain, avec pas mal de matchs dans les jambes, rencontrent quelques difficultés. N’en déplaise à l’entraîneur Christophe Galtier, Marquinhos et Sergio Ramos sont loin d’être irréprochables ces dernières semaines. Et à la surprise générale, en l’absence de Presnel Kimpembe blessé, son remplaçant Danilo Pereira fait mieux que dépanner en défense centrale.

« Le meilleur défenseur du PSG »

Dans sa chronique sur France Bleu Paris, Romain Beddouk a donc tenu à saluer ses performances. « C'est un nouveau clean sheet, c'est la quatrième fois de suite en Ligue 1 et ça tient à un joueur que l'on n'attendait pas. En tout cas, moi personnellement je ne l'attendais pas, c'est Danilo Pereira, a désigné le journaliste. Ce milieu défensif de formation, un peu gauche alors qu’il est droitier, est depuis le début de saison le meilleur défenseur central du Paris Saint-Germain. »

« Ne me parlez pas de Ramos qui a de gros problèmes pour gérer la profondeur, a critiqué le spécialiste. Ne me parlez pas de Marquinhos qui est toujours fébrile et semble encore traumatisé par l’élimination face au Real Madrid en mars dernier. Et puis ne me parlez pas de Kimpembe qui a des coups de sang et d’agressivité sans prévenir, et qui en plus est blessé en ce moment. Non, le meilleur défenseur central du Paris Saint-Germain c'est Danilo, en faisant des choses simples, avec de la solidité, de la simplicité à la relance, pas d'erreur de placement, pas de faute bête, pas de perte de balle futile. »

« Avec Danilo titulaire en défense centrale cette saison, le Paris Saint-Germain c'est un seul but encaissé, c'était à Haïfa mercredi. Et plutôt que de pointer le fait que s'il est le meilleur, c'est que les autres sont défaillants, j'ai vraiment envie de valoriser les performances qu'il sort tous les trois jours. Il enchaîne, il a joué 90 minutes cinq fois sur les six derniers matchs et il a joué l'intégralité des quatre derniers matchs de Ligue 1 sans prendre de but », a souligné Romain Beddouk, impressionné par le niveau d'un joueur annoncé indésirable en début de mercato estival.