PSG : Ekitike pousse enfin Mbappé sur le banc

PSG : Ekitike pousse enfin Mbappé sur le banc

Icon Sport

Après ses deux matchs disputés en intégralité avec l’équipe de France, Kylian Mbappé va souffler. L’entraîneur du Paris Saint-Germain Christophe Galtier devrait le laisser sur le banc au coup d’envoi du match face à l’OGC Nice samedi soir. Ce sera enfin l’occasion pour Hugo Ekitike de fêter sa première titularisation avec sa nouvelle équipe.

En rejoignant le Paris Saint-Germain cet été, Hugo Ekitike n’espérait pas chambouler la hiérarchie. L’attaquant de 20 ans sait qu’il n’a pas les épaules pour concurrencer Kylian Mbappé, Neymar et Lionel Messi. Mais l’ancien joueur du Stade de Reims ne s’attendait sûrement pas à un temps de jeu aussi faible. Jamais titularisé, Hugo Ekitike ne compte que cinq apparitions toutes compétitions confondues, pour un maigre total de 71 minutes sur les terrains.

Première titularisation pour Ekitike

Alors très vite, des rumeurs ont évoqué un certain agacement chez le renfort estival, rassuré par Christophe Galtier avant la trêve internationale. « Hugo est un joueur avec un potentiel incroyable, encensait l’entraîneur du Paris Saint-Germain. Il a découvert pendant 10 jours le très haut niveau à son arrivée. Il lui a fallu plusieurs séances pour trouver ses repères dans le jeu et être en connexion avec l'animation offensive de l'équipe. Je trouve qu'il progresse beaucoup. Il est très bon dans les séances aussi. »

« Je lui ai dit que les bonnes périodes allaient arriver très rapidement. Il travaille beaucoup pour l'équipe, physiquement aussi. Il travaille aussi pour se renforcer sur le plan technique. Très rapidement, il aura beaucoup de temps de jeu », promettait le technicien, qui devrait enfin lui donner sa chance contre l’OGC Nice samedi. En effet, L’Equipe et RMC annoncent sa probable titularisation dans la mesure où Christophe Galtier souhaite ménager Kylian Mbappé et peut-être même Lionel Messi. Rappelons que l’international tricolore vient de disputer les deux matchs des Bleus en intégralité, d’où l’invitation de Didier Deschamps à le faire souffler. Le sélectionneur sera donc ravi. Kylian Mbappé un peu moins.