PSG : Donnarumma meilleur gardien du monde, il refuse de négocier

PSG : Donnarumma meilleur gardien du monde, il refuse de négocier

Icon Sport

En 2021, le débat sur le meilleur gardien du monde a été très intense. Les uns votent Edouard Mendy, les autres le gardien du PSG Gianluigi Donnarumma. Zlatan Ibrahimovic, habitué à martyriser les portiers du monde entier, opte sans hésiter pour l'Italien.

Cet été, au PSG, les projecteurs étaient tournés vers Lionel Messi. En signant le septuple Ballon d'Or, il était évident que le club parisien réalisait le coup en or sur le marché des transferts. Bien plus dans l'ombre, Gianluigi Donnarumma a lui aussi signé à Paris. Un transfert moins médiatique mais c'est peut-être le renfort majeur du mercato estival parisien. Le portier de 22 ans a réalisé un grand Euro avec l'Italie, remportant le tournoi avec la Squadra mais aussi le titre de meilleur joueur de la compétition. Une chose rare pour un gardien qui souligne le talent de l'Italien, vainqueur aussi du trophée Yachine. Et, depuis le début de son aventure au PSG, il a confirmé que son statut n'était pas usurpé.

Donnarumma est le meilleur, c'est indiscutable !

La preuve, la semaine dernière, lorsqu'il a réalisé un arrêt monumental pour priver Brest et Cardona de l'ouverture du score. Autant dire que le PSG le considère comme un élément essentiel de l'équipe. Son forfait contre Reims ce dimanche soir, pour cause de blessure au mollet, donnerait presque des sueurs froides à Mauricio Pochettino sans dénigrer Keylor Navas. Car, l'Italien fait bien partie du gotha au poste de gardien. A tel point que certains estiment qu'il est le meilleur, Zlatan Ibrahimovic en fait partie.

Le Suédois connaît bien Donnarumma pour avoir joué à ses côtés au Milan AC, la saison passée. Il ne doute pas que son ancien partenaire est la référence mondiale à son poste. « Dans mon monde, Donnarumma est le numéro 1, aujourd’hui. Et je ne sais pas si c’est une bonne chose d’alterner les gardiens, ou si c’est plutôt une faveur que tu fais à l’un des deux. En tout cas, je suis habitué à avoir un gardien qui est numéro 1 et qui est toujours le même. Et sur Donnarumma il n’y a pas à discuter : c’est le plus fort du monde, et basta. J’ai joué avec lui, je sais de quoi je parle », a t-il indiqué aux journalistes de l'Equipe. Si tel est le cas, c'est peut-être bien l'Italien qui sera le joueur clé pour les ambitions européennes du PSG, au détriment même des attaquants parisiens.