PSG : « Dollarumma » attaqué, les fantômes du passé ressurgissent

PSG : « Dollarumma » attaqué, les fantômes du passé ressurgissent

Icon Sport

Il y a un an, Gianluigi Donnarumma quittait son club formateur de l’AC Milan afin de rejoindre le PSG.

Ce départ a fait couler beaucoup d’encre en Italie et plus précisément à Milan, où les supporters n’ont pas compris ce qu’ils considèrent comme un choix motivé par l’argent de la part de Gianluigi Donnarumma. Sacré champion d’Italie, le club lombard a vite oublié le gardien de la sélection italienne grâce aux performances remarquables de Mike Maignan, lequel s’est imposé comme l’un des meilleurs joueurs du monde à son poste. Mais à l’occasion du match entre l’Angleterre et l’Italie à Wolverhampton ce lundi soir, les fantômes du passé ont ressurgi pour Gianluigi Donnarumma. Au moment de rejoindre le bus de la sélection italienne en dehors du stade après le match, le gardien du PSG a été pris à partie par un supporter de l’AC Milan, qui arborait le maillot du club lombard sur le dos et qui a insulté Gianluigi Donnarumma.

Donnarumma insulté par un supporter italien

Dans une vidéo publiée sur les réseaux sociaux, on entend distinctement le supporter milanais insulter le gardien parisien à plusieurs reprises en reprenant notamment le célèbre surnom « Dollarumma », qui colle à la peau du grand gaillard de 23 ans depuis plusieurs mois. Après avoir laissé couler pendant plusieurs secondes, Gianluigi Donnarumma s’est retourné et a été à la rencontre du supporter en question, le regard très noir et avec une attitude qui traduisait logiquement un agacement important. Heureusement, le gardien du PSG et de la sélection italienne n’a esquissé aucun geste violent à l’encontre du supporter italien de l’AC Milan, mais des membres de la sécurité ont rapidement entouré Gianluigi Donnarumma et l’ont invité à rejoindre ses coéquipiers dans le bus. Passablement agacé, Donnarumma a tout de même pris le temps de signer des autographes et de faire quelques photos avec des supporters bien moins hostiles à son égard.